France, Gouvernement, News

Emmanuel Macron va quitter l’Elysée

Publié le 10 juin 2014 à 15:46 - 2 Commentaires

7403486-info-obs-emmanuel-macron-prepare-son-depart-de-l-elysee

Depuis son investissement dans la campagne de 2012, Emmanuel Macron faisait partie d’un cercle proche du président. 

Nommé secrétaire général adjoint des question économiques il avait vite été surnommé « le Mozart de la finance ». Cependant, il aspirait à d’autres choses, plus grandes encore. Avec le remaniement il aurait pu devenir secrétaire d’Etat. Sa nomination était même appuyée par le Premier ministre, Manuel Valls. Mais Hollande s’était opposé à la nomination de personnalités qui n’avaient jamais été élues. Pis, Jean-Pierre Jouyet, qui bénéficie de plus d’expérience, donc de plus de poids dans le machine gouvernementale -sans compter qu’il est un ami proche de François Hollande-  a quelque peu fait pencher la balance en défaveur du jeune Macron. En effet, depuis mars, Emmanuel Macron a perdu de l’influence auprès du chef de l’Etat. Il a donc décidé de quitter l’Elysée, dès juillet. Il envisage une nouvelle carrière dans l’enseignement et la recherche, certainement en Europe même s’il bénéficie de contacts à Harvard.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quatre conseilleurs de François Hollande sur le départ - France | Actu politique - 10 juin 2014

    […] à son poste, dans un domaine qui n’intéresserait guère François Hollande. Pour Emmanuel Macron, cet ex-banquier a motivé sa décision par la volonté de « prendre du […]

  2. Macron: « Il n’est pas interdit d’être de gauche et de bon sens » - Economie | Actu politique - 2 septembre 2014

    […] nouveau ministre de l’Economie Emmanuel Macron a accordé un entretien au quotidien régional Ouest France  pour dire ce qu’il attendait […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins