France, News, UMP

Le triumvirat compte bien garder le pouvoir à l’UMP à l’issu du bureau politique de ce soir

Publié le 10 juin 2014 à 16:19 - 1 commentaire

file-photo-of-former-french-prime-ministers-raffarin-fillon-juppe-and-jean-francois-cope-french-ump-union-for-a-popular-movement-political-party-head-leave-a-ceremony-in-paris_4917025

Le trio Raffarin-Juppé-Fillon pourrait annoncer une recomposition de l’équipe dirigeante de l’UMP avant même les élections du Congrès à l’automne. 

On pensait qu’il faudrait attendre pour voir nommer un nouveau président de l’UMP. Or on apprend que le triumvirat qui fait l’intérim depuis la démission de Copé pourrait proposer une alternative à la direction actuelle si décriée par les sarkozystes. Ce soir, au bureau politique de l’UMP, Raffarin, Juppé et Fillon proposeront donc de rendre la présidence à Luc Chatel -qui aurait du hérité de la place après la démission de Copé. Mais ce ne sera là qu’un poste statutaire puisqu’il est prévu que le triumvirat reste la tête pensante du parti. C’est d’ailleurs la volonté principale de François Fillon qui veut s’assurer de garder un certains contrôle sur le parti. Une mesure qui ne vise qu’à contenter le clan Sarkozy. En effet, le triumvirat, François Fillon en tête, essaie d’éviter le retour de Nicolas Sarkozy. D’ailleurs certains s’étonnent de voir que ni Juppé ni Fillon -qui briguent la présidence de l’UMP et les présidentielles de 2017- n’aient anticipé le retour de Sarkozy avec la démission de Copé.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bruno Lemaire « je serai candidat à la présidence de l’UMP » - France | Actu politique - 11 juin 2014

    […] de l’unité qui interpelle Bruno Lemaire. C’est pourquoi il faut qu’il y ait des primaires. De cette façon, le candidat qui représentera l’UMP en 2017 sera légitime et surtout, les […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins