France, News

Rama Yade: « Hollande, le seul recours possible »

Publié le 10 juin 2014 à 17:19 - 1 commentaire

Alors que la côte de popularité du président de la République est au plus bas, Rama Yade soutient la  politique de ce dernier.

Invitée de BFMTV et RMC, l’ancienne secrétaire d’Etat a apporté son soutien au président le plus impopulaire de la Vème République. La vice-présidente de l’UDI a appelé le locataire de l’Elysée a être plus « courageux » pour mener à bien ses réformes. »Il faut qu’il ait du courage Hollande, il peut en avoir, il est le seul recours possible« , a-t-elle déclaré.

Et pour expliquer son raisonnement, Rama Yade détaille le contexte politique actuel. »Le Front national est à 25%, on envoie à Bruxelles le premier contingent d’extrême droite, l’UMP est en crise n’ayant ni chef, ni projet politique, le gouvernement de Manuel Valls est en difficulté avec cette double claque municipales-européennes, nous, nous devons à l’UDI gérer la succession de Jean-Louis Borloo. Le seul recours dans notre pays aujourd’hui c’est le président de la République même s’il est impopulaire ».

Questionnée sur la pertinence de la réforme territoriale, Rama Yade l’estime nécessaire mais déconseille à François Hollande de la soumettre à un référendum, qui se transformerait inévitablement selon elle en référendum sur le président de la République.« Même si c’est une excellente idée, il sera perdant parce qu’il exaspère tellement les Français qu’ils diront non à tout ce qu’il proposera même si ce sont des bonnes choses ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bruno Lemaire « je serai candidat à la présidence de l’UMP » - France | Actu politique - 11 juin 2014

    […] Bruno LeMaire se félicite d’abord de la réussite de son parti à avoir trouver le consensus parfait. Le triumvirat restera effectivement à la tête de l’UMP, tandis que Luc Chatel a été nommé secrétaire général à titre statutaire. « Ils s’entendent bien, ils vont travailler en bonne intelligence ». Quant à lui, il se présentera, à l’automne, à la présidence de l’UMP. « Je serai candidat pour porter le renouveau que je défend ». Un renouveau qui pourrait se traduire par le refonte du fonctionnement de l’UMP. Depuis l’affaire Bygmalion, tous ceux qui espèrent accéder à de hautes fonctions -au sein du partiez de l’Etat- font campagne sur la transparence. Mais c’est surtout la question de l’unité qui interpelle Bruno Lemaire. C’est pourquoi il faut qu’il y ait des primaires. De cette façon, le candidat qui représentera l’UMP en 2017 sera légitime et surtout, les militants auront la possibilité de s’exprimer. « Je veux être un chef attentif ». Ainsi les primaires qu’il organisera s’il est élu seront « parfaitement transparentes, parfaitement équitables ». Quant à la proposition de Nathalie Kosciusko-Morizet de repartir sur de nouvelles bases en vendant le siège du parti, Bruno Lemaire rappelle qu’ils ne sont pas propriétaires des lieux. Et d’ajouter « on est déjà un peu à la ramasse, il faudrait pas qu’on soit en plus à la rue ». […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins