International, News, TV Politique

« Yemen : Le nouveau front pour les Etats Unis » diffusée ce samedi à 17h30 sur BBC WORLD NEWS

Publié le 10 août 2013 à 13:30 - 1 commentaire

yemen@bbc

 

Le Yemen est plus que jamais au cœur de l’actualité. En effet, en raison du niveau de menaces d’attentats ou d’enlèvements,  les gouvernements américain et britannique évacuent le personnel de leurs ambassades. Les américains sont également appelés à quitter le Yemen de toute urgence.

À l’occasion d’une émission spéciale de « Our World », « Yémen : le nouveau front pour les États-Unis» Yalda Hakim, correspondante pour BBC World News, parcourt le Yémen afin de mettre au jour les raisons pour lesquelles le pays est devenu aux yeux des États-Unis un nouveau front dans la guerre qu’ils mènent contre Al-Qaida.

children playing in Aden, Abyan province 4

La politique des États-Unis sur l’usage des drones représente l’un des points les plus controversés de la présidence de Barack Obama. En effet, souvent conduite dans une grande discrétion, cette politique aurait coûté la vie à plusieurs civils innocents. Il s’agit d’une guerre des drones qui se livre depuis le ciel. Le Yémen est un pays en proie à l’instabilité, la division et la violence que certains associent à une menace pour la sécurité mondiale, un lieu où Al-Qaida établit des camps d’entraînement et fomente des attaques. Yalda Hakim se demande si la politique des ÉtatsUnis concernant les drones, politique qui à l’origine promettait une guerre plus ciblée, plus réfléchie et plus restreinte, ne crée finalement pas plus d’ennemis qu’elle n’en élimine.

Au cœur du territoire d’Al-Qaida, dans la province d’Abyan, la ville de Zinjabar aurait souffert de pertes civiles provoquées par les frappes de drones de l’armée américaine. Dans cette zone où peu de journalistes se sont rendus, Yalda Hakim fait la rencontre de Mohammed Ahmad Bagash dont la fille de huit ans a été tuée par une frappe aérienne de l’armée américaine. Il lui explique que sa communauté déteste les États-Unis, non pas parce qu’ils soutiennent naturellement Al-Qaida mais parce que les attaques n’apportent que dévastation et peur constantes.

Yalda Hakim apprend que dans certaines zones, Al-Qaida s’implique pour aider à la reconstruction des maisons, prend en charge le coût des enterrements et offre son soutien financier aux familles des personnes qui ont été tuées ou blessées lors de frappes de drones.

 

Aden

Certains rapportent par ailleurs que les proches des personnes tuées sont encouragés à rejoindre Al-Qaida afin de pouvoir venger leurs disparus. Dans un entretien pour « Our World », le ministre des affaires étrangères du Yémen défend la politique des drones menée par les États-Unis en déclarant qu’elle est déterminante pour la guerre contre le terrorisme.

L’ambassadeur américain au Yémen n’a pas souhaité être interviewé pour le programme. Plus tard dans l’émission, Yalda Hakim examine les autres politiques américaines à l’origine d’une hostilité profonde manifestée par la population yéménite : sur les 71 détenus restants à Guantanamo, 51 sont yéménites, dont certains sont détenus depuis maintenant plus de 10 ans sans aucune charge à leur encontre. « Our World » réussit à approcher le frère de l’un des détenus de Guantanamo, qui est actuellement en grève de la faim.

 

Sur BBC World News: Yemen: Le Nouveau front pour les Etats Unis

Vendredi 9 août 2013 à 00h30, Samedi 10 août 2013 à 12h30 et 17h30 Dimanche 11 août 2013 à 18h30 et 23h30

 

Réactions

1 commentaries


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins