International, News

Syrie : le plan de la médiation russe « recevable à au moins trois conditions », selon Fabius

Publié le 10 septembre 2013 à 17:52 - 1 commentaire

Laurent FabiusLa proposition russe de placer l’arsenal chimique du régime syrien sous contrôle international est « recevable à au moins trois conditions », a estimé lundi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

La première des conditions exigées par Laurent Fabius est que le président syrien Bachar el-Assad « doit s’engager sans délai à mettre sous contrôle international et à laisser détruire l’ensemble de son arsenal chimique ». Il a ensuite estimé que cette opération devrait « se faire sur la base d’une résolution contraignante du Conseil de sécurité, avec un calendrier court et des conséquences fermes s’il ne respectait pas ses engagements », a-t-il dit. Par ailleurs, il a déclaré que « la Cour pénale internationale devra être saisie », car « les responsables du massacre chimique du 21 août ne doivent pas rester impunis ». « Nous demandons maintenant des engagements précis, rapides et vérifiables de la part du régime syrien », a-t-il insisté. Ni Damas ni Moscou n’ont pour l’instant réagi à ces exigences.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Syrie : Bachar-el-Assad accepte la proposition russe - International | Actu politique - 12 septembre 2013

    […] à cause de la Russie » dans une interview accordée à la chaîne publique Rossia 24. Bachar-el-Assad a également indiqué qu’il allait envoyer des documents à l’ONU pour débuter cet […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins