News

Chantal Jouanno et François-Michel Lambert créent le Club des parlementaires de l’écologie circulaire

Publié le 10 octobre 2013 à 10:48 - 0 commentaire

Jouanno

 

La sénatrice Chantal Jouanno (UDI) et le député François-Michel Lambert (EELV) viennent de lancer le Club des parlementaires pour l’économie circulaire qui veut agir en faveur d’un « changement de modèle économique ».

Raréfaction des ressources naturelles, augmentation de la population mondiale, instabilité des prix des matières premières…Le fondement de la logique actuelle de l’économie – produire, consommer, jeter de production -, dite linéaire, trouve aujourd’hui ses limites.

Pour François-Michel Lambert, député et Président de l’Institut de l’économie circulaire : « L’économie circulaire est la seule alternative crédible et possible : c’est le réemploi, la réparation, le partage, le reconditionnement, l’usage plutôt que la possession et le recyclage pour qu’enfin les ressources extraites redeviennent des ressources après leurs utilisations. Ce modèle économique global et territorial offre de nouvelles perspectives de croissance et de création d’emplois non-délocalisables. Le sujet est hautement stratégique. La Commission européenne, dans le cadre de sa feuille de route sur l’utilisation efficace des ressources, a d’ores et déjà inscrit dans ses axes de travail prioritaires le développement d’une économie circulaire. »

Le contexte français est aujourd’hui favorable pour amorcer ce changement de modèle que de nombreux pays ont commencé à adopter (Pays-Bas, Allemagne, Japon, Chine, Suisse…). Tout d’abord, le Sénat a voté en seconde lecture le projet de loi relatif à la consommation au terme duquel, notamment, le Gouvernement doit remettre au Parlement un rapport sur le développement et les perspectives de l’économie circulaire en France avant le 1er juin 2014. Ensuite, le Président de la République et le Premier Ministre ont affirmé lors de la dernière conférence environnementale l’importance que doit prendre l’économie circulaire dans la France de demain. Enfin, on constate que les entreprises, mais également les collectivités, s’emparent de ces questions, investissent et repensent leur modèle de développement économique pour l’orienter vers un modèle circulaire. L’économie circulaire est déjà une réalité. Elle se développe lentement et son déploiement nécessite la mise en place de politiques volontaristes.

« C’est maintenant à nous, parlementaires, de faire avancer l’économie circulaire en France et en Europe et de se montrer à la hauteur des attentes des acteurs économiques et de nos concitoyens » selon Chantal Jouanno

Fort de ce constat, Chantal Jouanno et François-Michel Lambert ont décidé de fonder le Club des parlementaires de l’économie circulaire afin que les parlementaires français et européens puissent anticiper les enjeux à venir.

Ce club se veut un lieu d’échanges, de réflexions et d’actions réunissant des parlementaires de toutes sensibilités politiques mais qui se rejoignent sur l’idée que le modèle économique de demain devra être celui de l’économie circulaire.

Plusieurs parlementaires (Laurence Rossignol, Jean-Luc Bennahmias, Christophe Bouillon, Dominique Potier, Gérard Miquel, Jean-Vincent Placé, Jean-Jacques Cottel…) ont déjà rejoint le Club dont  la première réunion se tiendra le 13 novembre.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins