France, News

Municipales 2014 : Anne Hidalgo présente son programme à 7.5 milliards d’euros

Publié le 10 décembre 2013 à 19:24 - 0 commentaire

La candidate socialiste à la Mairie de Paris a présenté ce dimanche son programme « Paris qui ose » de 7,5 milliards d’euros d’investissement sur six ans.

 

Concernant le logement, un tiers de la somme y est consacré. Il y aura 10 000 logements supplémentaires par an et 30% de logements sociaux. La candidate veut également davantage de transparence dans l’attribution des logements sociaux avec une mise en ligne des annonces, comme ça « chaque demandeur aura une vision précise du logement auquel il postule et de suivre les étapes de son dossier ».

 

Pour les jeunes, ils auront un an d’abonnement gratuit à Autolib s’ils obtiennent leur permis. Il y aura la création de 1 000 logements pour les étudiants et les chercheurs, ainsi qu’un Erasmus pour les apprentis à travers un réseau de grandes villes. Anne Hidalgo veut également créer des « Maisons des adolescents » qui seront des lieux relais, d’information et d’écoute.

 

Concernant les transports, prévoit 1.5 milliard d’investissement. Pour cela, elle propose des Autolib’et des Vélib’ électriques dans toute la métropole parisienne et même, nouvelle déclinaison, des Scootlib’. Pour les transports en commun, il y aura une automatisation de la ligne 4, un prolongement du tramway et de la ligne 10, une création d’une liaison entre les gares téléphériques, et également un « Navigo universel pour tous les modes de transports ».

 

En ce qui concerne la santé, des centres médicaux en secteur 1 et des maisons médicalisées seront créées.

 

Par rapport à Bertrand Delanoë, elle a promis de poursuivre sa politique en termes de circulation et d’urbanisme.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins