Election municipale 2014, France, News

Copé : Manuel Valls est un homme de communication mais pas de résultat

Publié le 11 avril 2014 à 15:13 - 1 commentaire

Interrogé ce matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, le président de l’UMP a dit ce qu’il pensait du nouveau Premier Ministre.

« Le vrai sujet, c’est que Manuel Valls, c’est sans doute un homme de communication, les journalistes le dites tous, mais ce n’est pas un homme de résultat » a déclaré Jean-François Copé.

Le député-maire de Meaux est également revenu sur l’action de Manuel Valls en tant que Ministre de l’Intérieur : « Quand il était Ministre de l’Intérieur, il y a eu une explosion des cambriolages (+ 27%), une baisse des reconduites à la frontière (- 25%) et une augmentation de 50% des régularisations. Je voudrais être certain que lorsqu’on sonde les Français, ils ont bien ces éléments en tête ».

 

Selon Jean-François Copé, le fait de mettre Manuel Valls en tant que Premier Ministre n’est pas une réponse à l’échec de la gauche aux élections municipales : « Quel était le message du 30 mars ? C’était une sanction gigantesque que visiblement personne n’a compris à gauche ».

Ce n’est pas la première fois que Jean-François Copé critique la gauche et Manuel Valls. En effet, en janvier dernier,  il avait dit d’une part que « Manuel Valls était en train devenir le pire Ministre de l’Intérieur depuis 10 ans » et que « la gauche au pouvoir a toujours incarné, hélas, le laxisme dans la lutte contre la délinquance et contre la criminalité ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rythmes scolaires : Jean-François Copé appelle les maires à refuser la réforme - France | Actu politique - 11 avril 2014

    […] Le Président de l’UMP était l’invité ce matin de BFM TV et il a souhaité, comme d’autres politiques précédemment, que les maires refusent la réforme des rythmes scolaires. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins