France, News

La journaliste Nathalie Iannetta quitte Canal + pour l’Elysée

Publié le 11 juin 2014 à 12:26 - 0 commentaire

Nathalie Iannetta

 

 

Alors qu’elle est spécialiste du football depuis près de 20 ans sur Canal +, Nathalie Iannetta quittera ses fonctions pour rejoindre François Hollande le 16 juin en tant que conseillère aux sports.

Invitée sur I>TELE ce matin, elle a expliqué pourquoi elle avait choisi de quitter le monde des médias : « Quand le Président de la République vous confie une telle mission, vous dites oui. Je n’ai pas hésité, c’est une mission très importante, qui va toucher à des dossiers que je porte depuis très longtemps comme journaliste. Cela s’est fait de manière très lente et naturelle. »

Elle sera en charge de dossiers lourds comme l’Organisation de l’Euro 2016 de football qui se déroulera en France. « Il s’agit d’un évènement qui a fait pencher la balance » a-t-elle confiée.

Elle se donne pour mission de transformer « Le foot comme on l’aime », le slogan de l’Euro 2016 en « La France comme on l’aime ».

 

Elle remplacera donc le judoka Thierry Rey qui a été nommé inspecteur général de la jeunesse et des sports.

 

Elle s’est également exprimé sur François Hollande auquel elle accorde sa confiance : « Je ne comprends pas que, dans ce pays, on ne respecte plus rien, y compris les plus hautes institutions et les plus hautes figures de l’Etat. Notre pays a besoin de respecter l’autorité. Bien sûr il ira au bout de son quinquennat, tout le monde doit faire en sorte que ça marche. Il faut faire en sorte que ce pays retrousse les manches, s’engage et change. »

 

Par ailleurs, 4 conseillers de François Hollande sont également sur le départ parmi lesquels Claude Sérillon, le chargé de la communication. Il pourrait obtenir un poste à l’organisation internationale à la Francophonie.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins