France, News

Impôts : Un milliard et demi de réduction pour les ménages les moins aisés

Publié le 11 septembre 2013 à 10:20 - 0 commentaire

BercyD’après Europe1.fr, le gouvernement devrait annoncer des mesures pour les plus démunis après le Conseil des ministres de ce mercredi. Toujours selon la radio, François Hollande aurait tranché dans la soirée de mardi, à l’issue d’une réunion avec Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, et Bernard Cazeneuve, ministre du Budget. Les principales mesures qui devraient être communiquées sont :

– Augmentation des tranches et de la décote de l’ISR. Le gouvernement confirmera le dégel du barème de l’impôt sur le revenu qui permettra l’augmentation des seuils des tranches de l’impôt au même rythme que l’inflation, alors qu’ils étaient bloqués depuis deux ans. La mesure coûtera un milliard d’euros. Autre mesure : l’augmentation de la décote, ce mécanisme de réduction d’impôt octroyé aux plus modestes, actuellement à ceux qui doivent s’acquitter de moins de 878 euros. Coût estimé : entre 150 et 200 millions d’euros.

-Davantage de personnes exonérées.
Le gouvernement devrait augmenter le nombre de bénéficiaires d’exonérations des impôts locaux et de la redevance télé, pour une facture de 350 millions d’euros. Enfin, reste la question de la Prime pour l’emploi. Certains prônent sa revalorisation et réclament qu’elle soit versée en début d’année. Un arbitrage sur cette question sera rendu dans les jours qui viennent.

Ces mesures sociales coûteront au budget de l’Etat environ 1,5 milliard d’euros. Le gouvernement souhaite les financer d’abord grâce à un milliard d‘économies supplémentaires. Il compte ensuite utiliser les premiers bénéfices du frémissement de la croissance de 0.8% sur lequel est bâti le budget 2014. En ce qui concerne le déficit, sa prévision pourrait s’élever à 4,1% du PIB.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins