France, News

Non cumul des mandats : le texte rejeté en commission au Sénat

Publié le 11 septembre 2013 à 16:32 - 2 Commentaires

salaires-fonctionnaires-senat

La veille de la séance, Manuel Valls avait demandé au Sénat de « prendre ses responsabilités » et de ne pas « s’opposer au sens de l’histoire ». Cela n’a pas eu l’air de convaincre la commission des Lois, qui a rejeté, ce mercredi, les deux projets de lois visant à limiter le cumul des mandats. Vingt-quatre sénateurs ont voté contre dans les rangs UMP, UDI-UC et RDSE. 16 autres ont voté pour, parmi les groupes EELV, communistes et PS. Notons que trois sénateurs socialistes se sont abstenus.

 

« Le groupe socialiste est divisé, on le sait, même si la majorité des socialistes soutient le texte », précise Jean-Pierre Sueur, sénateur PS et président de cette commission. Pour lui, « ce rejet n’est pas un scoop. Sans les radicaux de gauche, la gauche n’est pas majoritaire au Sénat ».

 

Les textes devraient néanmoins poursuivre leur chemin vers un deuxième examen en commission, puis retourner à l’Assemblée nationale, qui aura le dernier mot.  

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ayrault demande aux députés de voter le non-cumul des mandats - Assemblée Nationale | Actu politique - 24 septembre 2013

    […] Sénat  a voté contre cette loi visant à interdire le cumul des mandats. Selon le chef du gouvernement, […]

  2. L’Assemblée Nationale a définitivement adopté le projet de loi concernant le non-cumul des mandats - France | Actu politique - 23 janvier 2014

    […] mercredi, les députés ont adopté les deux projets de lois sur le non-cumul des mandats à partir de […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins