France, News

Royal : les « Bonnets rouges », une « révolte citoyenne » réconfortante

Publié le 11 novembre 2013 à 11:37 - 0 commentaire

ségolène

 

La présidente de la Région Poitou-Charentes était l’invitée du Supplément Politique de Canal+ ce dimanche et a déclaré à la fois soutenir la colère des Bretons, préférant un peuple qui se soulève plutôt qu’à un peuple « apathique ». De plus, elle a poursuivi en appelant le gouvernement à faire « preuve de courage. »  Forte de son expérience, elle a également affirmée qu’elle était « prête » à entrer au gouvernement et d’y apporter son aide si cela est nécessaire.

L’ex-candidate PS à la présidentielle Ségolène Royal a estimé dimanche que la fronde des « Bonnets rouges » en Bretagne relevait de la « révolte citoyenne », un mouvement qu’elle juge « plutôt réconfortant » même s’il recèle « beaucoup de souffrances ». « C’est une révolte citoyenne, une demande de compréhension de l’état du pays et de la façon dont on s’en sort », a déclaré la présidente de la Région Poitou-Charentes. Ce mouvement est également pour elle « une demande de sens : à quoi servent les différents sacrifices qui sont demandés? Quand ces sacrifices vont-ils porter leurs fruits? Sont-ils répartis avec justice? Moi je préfère des peuples en mouvement à des peuples apathiques et qui se disent on n’a plus rien à faire ni même à revendiquer ». »Il y a quelque chose qui est assez réconfortant », a encore dit Ségolène Royal. « Mais entendons-nous bien : ça veut dire que derrière il y a beaucoup de souffrances ».

L’ancienne adversaire de Nicolas Sarkozy en 2007 a jugé « totalement absurde » l’application de l’écotaxe en Bretagne. « On a voulu appliquer un système allemand où les gros camions sont taxés parce qu’ils viennent d’Europe de l’Est, traversent l’Allemagne… Mais la Bretagne, qui est au bout de l’Europe, n’est pas traversée par les camions », a-t-elle dit.

Interrogée enfin sur ses ambitions, notamment l’hypothèse d’une entrée au gouvernement, elle a déclaré: « il faut être prêt quoi qu’il arrive ». Ajoutant : « Je serai prête le moment venu si des opportunités se présentent ».

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins