France, Les affaires, News

« Le Canard enchaîné » a publié de nouveaux verbatims issus des enregistrements de Patrick Buisson

Publié le 12 mars 2014 à 12:27 - 2 Commentaires

nicolas-sarkozy-perron-elysee_0_0

 

 

Dans ces nouveaux extraits, Nicolas Sarkozy évoque pourquoi il se sépare de deux de ses ministres: « Lorsqu »il n’y a pas de résultats, je vire. Lorsqu’il y a un problème, je vire. »

Il reproche à Hortefeux ses propos tenus sur les Maghrébins

« Putain, il n’avait pas à déconner en disant qu’il y en trop [des Arabes] ! » Si Nicolas Sarkozy confie se « couper un bras avec Brice [Hortefeux] », qu’il qualifie de « bon collaborateur », « loyal »,. Même un an et demi après le « quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes », adressé par Brice Hortefeux à un militant UMP prénommé Amine, Nicolas Sarkozy évoque les écarts de langage du locataire de la place Beauvau : « Moi j’ai été ministre de l’Intérieur pendant quatre ans. Quand je disais ‘racaille’, ça avait du sens. On pouvait être d’accord ou pas, mais il y avait un sens. Ou quand je dis ‘nettoyer au Kärcher‘. »

Selon, le Canard enchaîné, Nicolas Sarkozy estime que son ami « n’a pas le physique. Il est notable de province. »

Lors du printemps arabe, en février 2011, la ministre des Affaires étrangères est « piégée » par ses relations avec le président tunisien, Ben Ali, tout juste destitué. « Il y a une situation historique », note alors le président. « L’occasion fait le larron », explique-t-il, avant d’ajouter que « ce n’est pas parce que Moubarak et Ben Ali sont destitués que je me sépare de MAM et Hortefeux. »

Pour remplacer cette dernière, il évoque Alain Juppé, mais son conseiller Patrick Buisson conteste: « La stratégie de Juppé n’est jamais victorieuse. Il a un certain autisme à l’égard de l’électorat populaire en France. Il ne le comprend pas. »

 

Sur Claude Guéant, devenu ministre de l’Intérieur :

Un des participants suggère qu’un ministre délégué à l’Intégration soit rattaché à Claude Guéant.

« C’est la grosse ficelle de com’. Je mets un gros salaud[à l’Intérieur, NDLR] et un gros bonnasse [à l’Intégration, NDLR]. Non, mais, attend… Comme ça, j’ai mon gros méchant, qui est méchant avant d’avoir commencé, et j’ai mon gros sympas, qui n’aura qu’une seule idée, c’est taper le gros méchant…« 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un policier croît à un canular lorsque Bernard Cazeneuve l’appelle - France | Actu politique - 23 avril 2014

    […] Le Canard Enchaîné rapporte ce mercredi un extrait de cet échange : […]

  2. Enregistrements de Sarkozy : Buisson a été condamné en appel - France | Actu politique - 4 juillet 2014

    […] L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée a été condamné à verser 10 000 euros à l’ancien chef de l’Etat et à Carla Bruni. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins