France, News, UMP

Sarkozy regrette d’avoir abandonné son « union civile » pour les homosexuels.

Publié le 12 septembre 2013 à 17:27 - 0 commentaire

NICOLAS SARKOZY nerveux

L’indiscrétion vient d’un ex-ministre UMP. Selon RTL, Nicolas Sarkozy s’en veut de ne pas avoir instauré sa proposition d’union civile pour les homosexuels au cours de son mandat.

Pendant la campagne présidentielle, il avait défendu cette idée dans le magazine Tétu : « Cette union civile, à la mairie, entraînera une égalité fiscale, sociale, patrimoniale totale avec les couples mariés, qui ira, par exemple, jusqu’au droit à la pension de réversion pour le conjoint homosexuel » avait-il déclaré.

Ce regret est partagé au sein de l’UMP : Lors du débat parlementaire pour le « Mariage pour tous » , les élus Franck Riester et Thierry Mariani ont publiquement fait part de leur désolation de l’abandon de cette disposition. « Ca nous aurait évité cette loi », insistait Thierry Mariani.

Cette loi avorté n’est pourtant qu’une anecdote face à l’inventaire des années Sarkozy, qui se tiendra le jeudi 17 octobre au sein de l’UMP. Cette rencontre, initiée par Jean-François Copé, fait suite à de nombreuses demandes au sein du Parti. Le journal L’Opinion détaille les différentes étapes suivies pour la préparation de cette journée :

1 – Envoyer un mail à tous les militants pour savoir ce qui les a rendu mécontents ;

2 – Demander aux cinq mouvements qui composent l’UMP de plancher sur un bilan des dix dernières années de la droite pour en faire l’auto-critique ;

3 – Sélectionner au final « six ou sept grandes réformes » sur lesquelles se concentrer le jour J.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins