L'édito

11-Novembre : Hollande hué aussi lors de sa visite à Oyonnax

Publié le 12 novembre 2013 à 09:46 - 1 commentaire

hollande

 

C’est ce que l’on retiendra de ces deux sorties. Un président mal aimé des français qui le lui font savoir. Déjà hué par des dizaines de manifestants sur les Champs-Elysées, dans la matinée, lors des célébrations de l’armistice de la Grande Guerre à Paris, François Hollande a une nouvelle fois essuyé quelques sifflets, à Oyonnax (Ain). 

Lorsque le président a quitté l’hôtel de ville, après une rencontre avec les élus locaux certains manifestants ont brandi des pancartes barrées du slogan « Hollande dégage » totu en huant et sifflant.

Dans son discours, François Hollande en a profité pour déclarer que la République ne devait jamais « rien laisser passer face aux haines, aux intolérances, aux extrémismes, au racisme ». Le chef de l’Etat a aussi estimé que la République exigeait de « ne jamais céder devant les pressions, d’où qu’elles viennent » relaye FranceTv.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Manuel Valls: « Pas question de céder à des sifflets » - France | Actu politique - 12 novembre 2013

    […] sur les sifflements adressés à François Hollande en marge des cérémonies du 11-Novembre, Manuel Valls a tenu à […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins