France, News

Bientôt des PV de stationnements à 36 euros ?

Publié le 12 décembre 2013 à 17:47 - 1 commentaire

PV stationnement

 

Les députés examinent ce mercredi qui pourrait faire largement augmenter le prix des PV de stationnements.

En effet, le texte permet aux maires de fixer eux-mêmes à la fois le prix de la place de parking et l’amende infligée au conducteur en infraction. Ces amendes pourraient atteindre un montant de 36 euros, au lieu de 17 euros aujourd’hui.

 

Denis Baupin, la député EELV de Paris a déclaré que « le niveau des PV est le même dans toutes les villes alors même que le coût du stationnement horaire n’est pas du tout le même. Dans des communes dans lesquelles le tarif du stationnement est très bas, comme dans le centre de Paris, il n’est pas du tout dissuasif ».

 

Cette initiative ne fait pas l’unanimité dans certaines communes car les prix des places de parking sont déjà élevés. Certains maires, comme le maire UMP de Seine-Maritime compare cette augmentation à un impôt déguisé : « Au niveau du stationnement il faut avoir de la rigueur, notamment pour respecter les places réservées aux personnes à mobilité réduite. Dans ce cas il faut être intransigeant. Maintenant, un PV de stationnement ne doit pas devenir une recette fiscale pour les communes ».

 

Interrogé sur BFM TV, un automobiliste considère qu’il faudrait d’abord augmenter le nombre de places de parking : « Avant de pénaliser, il faudrait déjà fournir les places nécessaires pour que l’on puisse se garer correctement ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Contraventions à Paris: Hidalgo pour une augmentation, NKM contre - Election municipale 2014 | Actu politique - 16 décembre 2013

    […] nationale a voté jeudi la dépénalisation des PV de stationnement qui permettra aux maires d’en augmenter le montant. Les candidates à […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins