France, News, UMP

Affaire Copé : son camp est serein et affirme n’avoir rien à cacher

Publié le 13 mars 2014 à 17:11 - 2 Commentaires

jean-francois-cope-930x620_scalewidth_630_1_0

 

Après l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les finances de l’UMP pendant la campagne présidentielle de 2012, le parti affiche aujourd’hui sa sérénité.

Dans un communiqué, le parti a déclaré : « Nous n’avons rien à cacher et rien à nous reprocher donc il n’y a aucun problème et pas matière à stresser. La justice est libre de venir à l’UMP pour prendre connaissance de tous les documents dont elle estime avoir besoin pour son enquête préliminaire. Tout est à disposition sans aucun problème. Les scellés ne sont pas faits pour empêcher la justice d’avoir accès aux documents qu’elle veut consulter ».

 

Le Parti Socialiste a, quant à lui, dénoncé, par le biais de sa porte-parole Laurence Rossignol, le « culot et l’insécurité » de Jean-François Copé : « On comprend bien mieux aujourd’hui l’acharnement mis par le président de l’UMP à allumer autant de contre-feux, ses appels compulsifs à la démission de tel ou tel, ses attaques contre les institutions de la République. Mr Copé, pour monter en haut du cocotier, il ne suffit pas d’être habile, il faut aussi ne rien avoir à cacher. Laissons donc la justice travailler sereinement, en toute indépendance, et la République ne s’en portera que mieux! ».

 

Ce 5 mars, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des accusations de prestations surfacturées à l’UMP par Event & Cie, filiale de la société de communication Bygmalion. Cette filiale aurait empoché au moins 8 millions d’euros durant la campagne de 2012 pour l’organisation des meetings.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Copé : « Aujourd’hui l’UMP n’a plus rien à voir avec celle de 2012 » - Election municipale 2014 | Actu politique - 27 mars 2014

    […] de France Info ce matin, le Président de l’UMP a assuré que son parti n’avait « plus rien à voir avec ce qu’il était lors de la défaite […]

  2. Bygmalion : les comptes de l’UMP passés au crible - France | Actu politique - 15 mai 2014

    […] y a peu de temps, Jean-François Copé subissait un revers  l’UMP, accusé d’avoir privilégier la société Bygmalion pour les événements organisés par le […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins