France, Les affaires, News

Ecoutes de Sarkozy: les contradictions de Taubira

Publié le 13 mars 2014 à 09:24 - 0 commentaire

taubira

 

L’opposition a demandé sa démission, dans l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Christiane Taubira s’est défendue en brandissant deux courriers attestant qu’elle n’était pas informée des écoutes avant la date du 26 février.

Ces documents ne sont, de fait, pas une retranscription des écoutes, mais montrent qu’elle a beaucoup plus d’informations que la simple connaissance de l’existence des écoutes.

Dans cet échange avec Philippe Lagauche, avocat général à la Cour d’appel de Paris, publié par Le Monde, et qui fait suite à un courrier d’Eliane Houlette du pôle financier, il apparaît clairement que Christiane Taubira était informée a minima dès le 26 février dernier des écoutes téléphoniques ciblant l’ancien président de la République.

1075460

 

Il est aussi mentionné que la ministre de la Justice est « régulièrement » mise au courant de l’enquête sur un possible financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de l’ancien chef de l’Etat. « Non je n’ai pas menti », a martelé la Garde des Sceaux, qui plaide un « malentendu ».

Les documents sont retranscrits par le site du Monde. On y lit

«Il est également apparu que le même Nicolas Sarkozy, utilisateur d’une seconde ligne téléphonique portable –ouverte sous un nom d’emprunt pour semble-t-il déjouer la première écoute judiciaire– seconde ligne également écoutée, était en relations fréquentes avec Thierry Herzog, également avocat au barreau de Paris et qui est son conseil dans l’affaire dite “Bettencourt” en cours à Bordeaux; à la faveur de ces conversations, il apparaît que les deux hommes évoquent à plusieurs reprises les interventions réelles ou supposées d’un magistrat du parquet général de la Cour de cassation, dans le cadre de l’examen par la chambre criminelle de cette Cour d’un pourvoi formé contre un arrêt de la chambre de l’instruction de Bordeaux.»

 

«Le juge d’instruction saisi du dossier dit “des financements libyens” de la campagne présidentielle de 2007 (dont il vous est régulièrement rendu compte sous la référence AS/13/2352/FIN

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins