France, News

Corruption : un gendarme de Corse renvoyé en correctionnelle

Publié le 13 août 2013 à 11:52 - 1 commentaire

Logo_Gendarmerie_Nationale_Francaise

 

Disparition de cargaisons de drogues saisies, écoutes téléphoniques sauvages, participation à la séquestration d’un homme… C’est pour une série édifiante de délits que le capitaine de gendarmerie François Levan, alias « le Chinois », vient d’être renvoyé en correctionnelle par un juge d’instruction bastiais. L’affaire est relatée dans un article publié le 13 août par le Parisien.

L’officier, âgé de 41 ans, est l’ancien chef de l’antenne de Bastia de la section de recherches d’Ajaccio et ancien patron du groupement de Fréjus (Var). En 2008, il fait l’objet d’une enquête de l’inspection de la gendarmerie nationale, alertée sur les amitiés douteuses et le train de vie extravagant du capitaine Levan, notamment la possession d’un 4×4 Porsche Cayenne et d’une villa achetée 540 000 € à son arrivée dans le Var.

La justice lui reproche notamment d’avoir rédigé de faux procès-verbaux de destruction de stocks de haschichs pour plus de deux cent kilos, des stocks qu’il aurait peut-être revendus par la suite, d’avoir participé à la séquestration d’un livreur que son patron soupçonnait de vol, d’avoir protégé des « amis » suspects dans l’affaire du racket d’un restaurant de Saint-Florent (Haute-Corse), ou bien encore d’avoir monnayé des écoutes téléphoniques illégales auprès de personnalités du « milieu ». Un temps, les enquêteurs ont même soupçonné un trafic d’armes qu’ils n’ont pu démontrer.

En 2009 il est suspendu, mis en examen et placé en détention provisoire. A l’heure actuelle, il nie la plupart des faits qui lui sont reprochés, concédant juste quelques entorses à la procédure et justifiant une partie de ses actes par la nécessité de préserver ses informateurs.

Réactions

1 commentaries

  1. dégouté dit :

    En Suisse Normande, dans le dep14. Nous sommes allés à la gendarmerie pour signaler conso et vente d’héroïne, nous nous sommes fait jeter comme des malpropres nous avions pourtant les éléments prouvant nos accusations. Mais les parents du JH majeur étant chef des pompiers, pharmacienne et surtout amis des gendarmes ! un grand coup de baguette magique et hop plus rien, c’est nous qu’ils voulaient placer en garde à vue…. Signaler à LIGGN, rien, pas de suite. j’ai l’impression de me retrouver 40 ans en arrière époque ou l’on faisait sauter un procès avec une bouteille de pinard ou de Whisky.
    Vive la France.


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins