France, News

Cécilia Attias veut « clarifier » le rôle de première dame

Publié le 15 janvier 2014 à 18:12 - 0 commentaire

ce-cilia-attias-france-2

 

« Il ne faut pas caricaturer la fonction » de première dame, Cécilia Attias a un avis très tranché sur le rôle de la femme du président de la République.

Pour Cécilia Attias, ex-première dame du temps où elle était encore l’épouse de Nicolas Sarkozy, on ne peut pas nier l’existence de la première dame. « A partir du moment, où on élit un homme ou une femme, il y a un conjoint à coté et on ne peut pas le gommer littéralement, en lui demandant de ne rien faire de ne pas sortir et de s’occuper de placer les fleurs sur le buffet. Je trouve que ça a un côté ridicule », explique-t-elle au micro de RTL.

Elle poursuit son raisonnement par l’absurde: « Et on ne peut pas du jour au lendemain décider qu’il n’y aura plus de conjoint ou alors il faut élire uniquement des présidents célibataires ».

Pour Cécilia Attias, être première dame ce n’est pas vraiment un choix c’est un droit et même « un devoir » : « Quand on a l’honneur d’être l’épouse du chef de l’État c’est même un devoir d’aider »

La fonction ne se réduit pas à des moyens financiers

Cécilia Sarkozy pense que cette fonction ne réduit pas à la question financière : « Une épouse de chef de l’État peut s’engager discrètement sans pour autant avoir des moyens dispendieux ». Mais elle appelle de ses vœux une clarification de la situation.

Pour l’ex première dame, il faudrait établir « des frontières et des barrières pour qu’il n’y ait pas de dérives. Mais il ne faut pas caricaturer cette fonction. »

Il faut encadrer la fonction tout en laissant « le libre choix à la première dame ». « Si elle veut s’investir dans la fonction tant mieux, mais si elle préfère continuer son travail, ou s’occuper plus de ses enfants, qu’elle en ait la possibilité », indique-t-elle.

L’argent ne fait pas tout. Et c’est l’enseignement qu’elle tire de sa participation dans la libération des infirmières Bulgares : « Ce n’est pas grâce à des moyens, ou à un cabinet que j’ai pu opérer, c’est grâce à une volonté », estime-t-elle.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins