France, News, UMP

Bygmalion : les comptes de l’UMP passés au crible

Publié le 15 mai 2014 à 14:39 - 1 commentaire

Unknown-1

Il y a peu de temps, Jean-François Copé subissait un revers  l’UMP, accusé d’avoir privilégier la société Bygmalion pour les événements organisés par le parti.

C’est Libération qui révéle l’affaire. 20 millions d’euros ont été reversé à la société Bygmalion, dont les dirigeants sont proches de Copé, pour des événements qui n’ont apparemment jamais eu lieu. 55 « conventions thématiques » facturées mais dont les cadres de l’UMP n’ont jamais entendu parler. Pire encore ceux qui étaient censés y participer ne se souviennent pas s’y être rendus. Choquée par ces accusations et par les réponses évasives de Jean-François Copé, Valérie Pécresse à demander des explications claires sur cette affaire. En effet, Jean-François Copé est monté au créneau en accusant un complot médiatique visant son parti à quelques jours des européennes.  En mars déjà, Le Point révélait l’existence de 8 millions d’euros versé à Bygmalion, et ceux juste avant les municipales. Mais pour Libération il s’agit avant tout de révéler les failles du parti qui avait été le premier à critiquer le gouvernement dans l’affaire Cahuzac.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bygmalion. Copé répondra aux questions plus tard - France | Actu politique - 19 mai 2014

    […] encore une semaine avant d’apporter « toutes les explications » sur cette affaire. Des explications d’abord demandées par ses collègues l’UMP qui ne savaient rien des « conventions […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins