France, Législative 2012

Législatives : Olivier Falorni dénonce « le torrent de boue » qui lui « est tombé dessus »

Publié le 15 juin 2012 à 12:34 - 0 commentaire

 

Olivier Falorni, dissident de gauche opposé à Ségolène Royal au second tour des Législatives dans la première circonscription de Charente-Maritime, a dénoncé « le torrent de boue » qui lui « est tombé dessus » et « la démocratie confisquée », lors d’une réunion publique, jeudi soir à La Rochelle.

Appelant ses partisans à ne pas s’abstenir au second tour, il a affirmé que « l’heure n’est pas encore aux remerciements, l’heure n’est pas à la victoire ». « Je sens monter une vague », a-t-il dit plus tard, en réponse à un dernier sondage BVA pour « Le Parisien » et « Aujourd’hui en France » le donnant à 55% contre 45% pour sa rivale au second tour.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Stupeur et tremblements à l’annonce du nouveau gouvernement – L’édito de Christophe Barbier
    Le vent frais espéré ne soufflera pas sur le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Deux nouveaux entrants ,François Rebsamen (Travail, Emploi et Diaologue social) et Ségolène Royal (Écologie et Transports), ce n’est pas suffisant. L’édito de Christophe Barbier.
Lire la suite
  • Explosion démographique : nous serons 11 milliards en 2100 ! (1)
  • Enregistrements de Sarkozy: l’avocat de Buisson prétend que ce sont des enregistrements de travail
  • Affaire Hollande-Gayet : L’édito de Christophe Barbier
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins