France, Législative 2012

Législatives : Olivier Falorni dénonce « le torrent de boue » qui lui « est tombé dessus »

Publié le 15 juin 2012 à 12:34 - 0 commentaire

 

Olivier Falorni, dissident de gauche opposé à Ségolène Royal au second tour des Législatives dans la première circonscription de Charente-Maritime, a dénoncé « le torrent de boue » qui lui « est tombé dessus » et « la démocratie confisquée », lors d’une réunion publique, jeudi soir à La Rochelle.

Appelant ses partisans à ne pas s’abstenir au second tour, il a affirmé que « l’heure n’est pas encore aux remerciements, l’heure n’est pas à la victoire ». « Je sens monter une vague », a-t-il dit plus tard, en réponse à un dernier sondage BVA pour « Le Parisien » et « Aujourd’hui en France » le donnant à 55% contre 45% pour sa rivale au second tour.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

La mode, une arme politique !
Le XXI ème siècle, symbole de l’image et de l’instantanéité, a définitivement obligé le politique à prendre soin de son apparence et de son style. Déterminant incontestable pour gagner une élection, aurait-on pu penser qu’un jour, la mode réservée aux initiés, serait une arme fatale, parfois destructrice, agissant comme un critère déterminant dans une élection. […]
Lire la suite
  • Les prénoms de la discorde !
  • Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
  • Détonations et coups de feu à Dammartin et à Vincennes – Les frères Kouachi abattus
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins