France

Catastrophe ferroviaire à Brétigny-sur-Orge : La piste de l’aiguillage privilégiée

Publié le 15 juillet 2013 à 11:58 - 0 commentaire

Alors que trois enquêtes ont été ouvertes : par l’autorité judiciaire, par le ministre des Transports et par la  SNCF et Réseau ferré de France (RFF), Pierre Izard, directeur général des infrastructures de la SNCF a fourni samedi matin les premières explications  afférentes au drame qui ce vendredi a fait 6 morts. La SNCF privilégie la thèse de la défaillance d’une pièce dans le système d’aiguillage. « L’éclisse », sorte d’agrafe en acier de 10 kilos environ qui relie deux rails, « s’est désolidarisée, elle s’est détachée, elle est sortie de son logement… Elle « est venue se loger au centre de l’aiguillage et a empêché le passage normal des roues du train », provoquant ainsi son déraillement. Les causes du détachement de la pièce métallique peuvent être multiples – vétusté, chaleur, intervention humaine défaillante ou acte de malveillance – mais il est pour l’heure trop tôt pour déterminer laquelle est à l’origine du déraillement.

Les témoignages de voyageurs, largement diffusés ce week-end sur Twitter semblent aussi mettre en cause l’aiguillage situé à 200 mètres en amont de la gare de Brétigny-sur-Orge.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins