France, News

On devrait passer de 22 à une quinzaine de régions

Publié le 16 janvier 2014 à 17:59 - 1 commentaire

réforme département

 

Le député PS Thierry Mandon, qui est aussi le co-dirigeant du conseil de la simplification, chargé de se pencher sur un redécoupage territorial, a estimé sur RMC que « le nombre de régions en France métropolitaine devrait passer de 22 à une quinzaine ».

Ce dernier a déclaré : « C’est sept de moins, cela fait quand même 30% de régions en moins. Là où il y a une métropole forte et là où il y a un département, on fait converger les deux ».

Il y aurait par exemple un rapprochement entre la Haute-Normandie et la Basse-Normandie, entre la Bourgogne et la Franche-Comté, entre l’Alsace et la Lorraine.

 

En Île-de-France, ça servira à la Grande Couronne car l’agglomération est sur la petite couronne, Paris et autour de Paris.

Le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault est favorable à la suppression des départements de la petite couronne parisienne (les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne) : « Je suis favorable à ce que l’on aille vers la suppression des départements de la première couronne : faire les communes, et la métropole. On a besoin de métropoles et, autour des métropoles, il faut simplifier ».

De son côté, François Hollande a proposé mardi, lors de sa conférence de presse, de d’inspirer de « l’exemple de Lyon, dont la communauté urbaine exercera désormais, sur son périmètre, les compétences auparavant dévolues au conseil général, l’action sociale en tête ».

 

Les élus sont peu convaincus par l’efficacité de cette réforme, à l’image de Patrick Devedjian, le président du conseil général des Hauts-de-Seine : « Si, en plus, il faut y transférer les compétences du département. Les aides aux personnes âgées, aux handicapés, les collèges devront alors être décidés par la métropole, de manière bureaucratique, déshumanisée et éloignée du terrain.

Le sénateur président du Val de Marne pense que c’est « une menace très grave pour les populations concernées et leurs problèmes ».

 

 

Pour le moment, rien n’est encore fait mais une loi créant 13 métropoles aux pouvoirs très larges a été votée définitivement par le parlement en décembre.

 

Rappelons qu’en 2009, Edouard Balladur avait également défendu un projet de vaste réforme territoriale.

L’ancien président, Nicolas Sarkozy, avait également voulu fusionner les régions et les départements à travers les conseillers territoriaux.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Réforme territoriale: Valls « prêt à aller plus vite » - France | Actu politique - 30 avril 2014

    […] Vallini, le secrétaire d’Etat chargé de la mise en place de cette réforme a précisé le 26 avril dernier, la volonté de réduire le nombre de 22 régions à […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins