France, News, UMP

Bygmalion ou la fin de l’UMP ?

Publié le 16 mai 2014 à 18:11 - 2 Commentaires

Unknown-1

Alors que le leader de l’UMP, Jean-François Copé subit de nouveau les conséquences désastreuse de son alliance supposée avec la société Bygmalion, une fronde s’est créée pour réclamer des explications. 

D’autres comme le député de Haute-Savoie, Lionel Tardy vont jusqu’à réclamer sa démission. En effet, dans un entretien accordé au site Hexagones.fr le député UMP affirme que « Copé n’a plus sa place à la tête de l’UMP » et d’ajouter « c’est une personne qui nous cause énormément de tort ». Faisant par là même référence à la guerre de territoire qui s’est dessinée après le départ de Nicolas Sarkozy de la scène politique entre François Fillon et Jean-François Copé. Cette affaire Bygmalion n’est qu’un coup de plus porté à Copé, accusé d’avoir favorisé cette société dans le but de financer la campagne présidentielle de 2012. A l’époque près de 55 « conventions thématiques » avaient été organisées. Selon le journal Le Point, qui mettait à jour cette affaire, ce sont 8 millions d’euros qui avaient été détournés. Au final, l’article de Libération paru en début de semaine fait mention de 20 millions d’euros qui aurait participé à l’effort collectif pour mener le candidat Sarkozy à l’Elysée pour la seconde fois. 20 millions qui, s’ils s’avèrent réels, s’ajouteront à la dette de 11 millions déjà contractée par l’UMP après l’invalidation des comptes du parti. Une dette que Copé se retrouvera seul à payer selon monsieur Tardy. Avec l’arrivée des primaires il craint que « chaque candidat va créer son microparti ». Ce qui signera la fin de l’UMP.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bygmalion. Copé répondra aux questions plus tard - France | Actu politique - 19 mai 2014

    […] Accusé de favoritisme, le président de l’UMP ne s’est pas encore défendu sur le sujet. Il n’a par ailleurs pas donné d’explications sur la nature de ses relations avec la société Bygmalion. […]

  2. Un élu FN a bénéficié d’un « don personnel » du fondateur de Bygmalion - France | Actu politique - 19 mai 2014

    […] est déjà dans la tourmente avec une affaire de surfacturations supposées au détriment du parti UMP, l’entreprise est également dans le collimateur de la justice puisque sa filiale, […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins