France, News

Manuel Valls chahuté au meeting de Lille

Publié le 16 mai 2014 à 11:05 - 2 Commentaires

 Le Premier Ministre Manuel a tenu à Lille, dans le bastion de Martine Aubry, son premier meeting  pour les élections européennes.  Un meeting qui a été chahuté par des intermittents du spectacle.

Lorsque Manuel Valls entame son discours, des voix s’élèvent et des sifflets se font entendre dans la salle. Le Premier Ministre a alors modifié l’introduction de son discours répondant du tac au tac aux intermittents du spectacle venus perturber sa prise de parole. « C’est avec ce gouvernement que nous sauverons les intermittents du spectacle parce que la culture, c’est la vie et que l’Etat, le gouvernement et la majorité doivent continuer à les aider. Il n’y a pas besoin pour cela de venir interrompre un meeting démocratique », a-t-il tranché.

L’incident clos. Manuel Valls a rappelé tout au long de son discours, la politique gouvernementale.« La politique que mène ce gouvernement, c’est une politique pour le redressement de notre pays, pour la justice sociale, pour l’emploi. C’est une politique de gauche » a-t-il  déclaré. Le chef du gouvernement est revenu sur les risques qu’entraînerait une sortie de l’euro, idée pronée par le Front National. D’après Manuel Valls, cela reviendrait « à se tirer une balle dans le pied » :« la dette, l’inflation exploseraient ».

« On ne fait pas de l’austérité, quand on définit des priorités, on consolide notre pacte républicain ! », a lancé le Premier ministre, citant les créations de postes dans l’Education nationale, la police ou la justice.

 

 

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bayrou plaide pour « un impôt universel » - Economie | Actu politique - 19 mai 2014

    […] Manuel Valls a annoncé vendredi martin sur Europe 1 des mesures pour faire sortir 1,8 million de ménages de l’impôt sur le revenu. François Bayrou a présenté dimanche matin un autre plan opposé à celui du Premier ministre. Le président du Modem a plaidé pour un impôt « universel », qui serait acquitté par chaque contribuable, même le plus modestement rémunéré. […]

  2. Le gouvernement pourrait faire payer France Télévision pour les intermittents - France | Actu politique - 18 juin 2014

    […] cette manière, Christian Eckert compte pouvoir réinjecter de l’argent dans les festival estivaux, au grand dam des chaîne […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins