France, News

Grève des transports: un « coût de 80 millions d’euros » selon Guillaume Pépy

Publié le 16 juin 2014 à 11:19 - 0 commentaire

sncf

Alors que les cheminots grévistes entament leur sixième journée de mobilisation, Guillaume Pépy le président  de la SNCF a estimé le coût de la grève entre 80 et 100 millions d’euros.

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce matin , Guillaume  Pépy, patron de la SNCF a livré les premiers chiffres sur les pertes qu’engrangent près d’une semaine de conflit. Il a estimé à 80 millions d’euros, le préjudice financier lié à la grève qu’il détaille de la façon suivante: « il y a d’une part le coût lié aux trains qui ne circulent pas », indique le dirigeant de la SNCF, qui chiffre le manque à gagner en termes de recettes « entre 40 et 50 millions d’euros« . En outre, Guillaume Pépy a « décidé d’indemniser l’ensemble des abonnés. Dès le mois de juillet, il y aura une réduction de 20% sur le prix du coupon mensuel. Et si par malheur, la grève continuait, Elle passerait à 33%, soit un tiers de réduction du prix du billet ».

Guillaume Pépy a également souligné le dispositif mis en place par la société afin permettre à plusieurs milliers de bacheliers d’arriver dans des bonnes conditions dans leurs centres d’examens.La SNCF a mobilisé 10.000 gilets rouges, prévu autocollants, covoiturage gratuit et trains et bus aux moments-clés. « Je tiens à remercier tous les cheminots non grèvistes qui se défoncent sur le terrain, aujourd’hui jour du bac« , a déclaré M. Pépy.

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins