France, News

70 ans après, la France se souvient et honore les victimes de la Rafle du Vel d’Hiv

Publié le 16 juillet 2012 à 12:29 - 0 commentaire

 A l’occasion des commémorations du 70ème anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv, la Fondation France Israël, présidée par Nicole Guedj, se mobilise pour faire connaitre cette terrible page de l’histoire et mettre en lumière l’héroïsme des Justes parmi les Nations .

70 ans après, la France se souvient et honore les victimes de la Rafle du Vel d’Hiv.

Le 16 juillet 1942,  policiers et gendarmes français arrêtaient à Paris 12 884 hommes, femmes et enfants juifs.

La plupart ont rejoint les camps de la mort et c’est au total plus de 6 millions de juifs dans le monde qui furent exterminés, victimes de la barbarie nazie.

 

A l’occasion de cette rafle tristement célèbre, c’est aussi d’un discours dont il faut se revendiquer et se souvenir, celui du Président Chirac du 16 juillet 1995.

 

Selon Nicole Guedj : « Jacques Chirac a, en homme d’Etat, ce jour là, fait le choix de mettre fin à 50 années de déni des autorités françaises, le choix de placer la France face à ses responsabilités dans la déportation et l’extermination des juifs, en reconnaissant que l’Etat français avait commis « l’irréparable ».

 

En 2004, du Village du Chambon sur Lignon, Jacques Chirac a, dans la même démarche, exhorté cette fois tous les corps placés sous sa propre autorité, au sursaut contre l’antisémitisme.

 

Enfin en 2007, parce que la France de la dernière guerre a eu « ses collabos » jusqu’au plus haut niveau de l’Etat mais aussi ses héros pour laver son honneur,  le Président Chirac faisait entrer les Justes parmi les Nations au Panthéon,  en présence de Simone Veil qui a eu ces mots : « Ils pensaient avoir simplement traversé l’Histoire. En réalité, ils l’ont écrite ».

 

Aujourd’hui les survivants, rescapés de la Shoah comme Justes, sont très peu nombreux.

La Fondation France Israël créée en 2006 par Jacques Chirac et Ariel Sharon, emmène, en collaboration avec le comité français de Yad Vashem, chaque année des petits enfants de Justes en Israël.

Elle a fait ainsi le choix de se tourner vers les jeunes générations pour accomplir un travail de mémoire et de transmission : une impérieuse nécessité lorsque l’on sait que 67% des 15-17 ans, 60% des 18-24 ans, et 57% des 25-34 ans n’ont jamais entendu parler de la rafle du Vel d’Hiv, comme le révèlent les chiffres du sondage commandé au CSA par l’UEJF.

 

 

 

Voir feuilleton diffusé sur France 2 sur le voyage des petits-enfants de Justes en Israël : http://www.dailymotion.com/video/xqldcx_la-memoire-des-justes-le-feuilleton-jt13h-du-4-mai-2012_news?search_algo=1

Plus d’informations : www.fondationfranceisrael.org

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
La guerre du feu est déclarée ! Histoire d’echauffer les esprits, la dernière décision stupide en date qui devait s’appliquer en début d’année 2015 devait mettre un « Haro » définitif sur les feux de cheminées, à Paris et en Ile-de-France. L’étude d’ AirParif montrerait que le chauffage au bois jouerait un rôle non négligeable dans la production de particules fines […]
Lire la suite
  • Détonations et coups de feu à Dammartin et à Vincennes – Les frères Kouachi abattus
  • La légion du « bonheur »
  • Benoist Apparu: « Encadrer le prix des loyers ne sert à rien, il faut construire »
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins