France, News

Christian Estrosi flingue Hollande et Montebourg

Publié le 16 juillet 2012 à 12:36 - 0 commentaire

Le député maire de Nice était l’invité de France Info ce matin. Christian Estrosi a notamment réagi au plan de suppressions d’emplois chez PSA et à l’interview télévisée de François Hollande le 14 juillet.

« Je suis stupéfait par ce que j’ai entendu : de la mauvaise foi, du mensonge et de la démagogie. Moi j’ai aimé l’hyper-président, face à celui que je qualifie d’hypo-président, il n’est responsable de rien et chante toujours le même refrain : c’est la faute à Sarko. Il a dit ça pendant des mois et des mois de campagne, et maintenant qu’il est président, c’est toujours la faute à Sarko. Je vois sa méconnaissance stupéfiante des dossiers. »

Au sujet des 8.000 suppressions d’emplois annoncées par PSA, Christian Estrosi a defendu le bilan du précédent gouvernement. « Nous n’avons commis aucune erreur, puisque nous avons sauvé PSA et Renault. On nous a reproché d’avoir prêté 3 milliards en 2008-2009 à ces deux entreprises, non seulement nous les savons sauvé, non seulement il y a une relance de la production industrielle de plus de 10% en 2010, mais en plus ces prêts ont été remboursés avec des intérêts de 660.000 euros ». « Si nous étions en place, PSA ne fermerait pas le site d’Aulnay », assure-t-il. « Je suis étonné que Monsieur Montebourg dise qu’il recevra le président de PSA dans 8 jours, ça fait deux mois qu’il est ministre !

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  Invité de France Info ce matin, le président de MODEM a estimé que cette nouvelle carte des régions était « totalement absurde. » «Je suis absolument en désaccord et je trouve que tout cela est absurde. On a l’impression que la loi de l’absurde est celle qui préside à la définition de cette carte des régions. […]
Lire la suite
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • Elisabeth Guigou s’en prend aux contrats de génération, à la taxe à 75% décidées par Hollande
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins