France, Gouvernement, News

L’avenir radieux de la France en 2025

Publié le 16 août 2013 à 12:10 - 0 commentaire

gouvernement-ayrault-01

Les 37 ministres du gouvernement Ayrault doivent rendre leurs devoirs de vacances pour le séminaire gouvernemental de rentrée du lundi 19 août. « La France en 2025 », c’était le thème sur lequel ils devaient plancher, et cinq d’entre eux ont déjà remis leur copie au Point. Il s’agit d’Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Christiane Taubira, Pierre Moscovici et Cécile Duflot. Pour ces ministres, 2025 apparait comme une horizon enchanté.

Pierre Moscovici est sans doute le ministre le plus morose, lui qui voit la France dégringoler du 5ème au 8ème ou au 9ème rang mondial en terme de PIB. Mais dans le même temps, « le plein emploi, aujourd’hui inimaginable, [sera] un objectif réaliste », »la France aura pleinement recouvré sa souveraineté budgétaire », poursuit-il, « les comptes sociaux pourront être ramenés à l’équilibre », et « la France n’aura pas de difficultés à placer sa dette ».

Pour Arnaud Montebourg, en revanche, la France sera de nouveau une puissance industrielle de premier plan. Générant 20% de la richesse du pays, il y aura « un modèle français de production qui, après Ford et Toyota, fera figure de modèle mondial » et « les relocalisations se seront accélérées ». Un véhicule consommant 2 l/100 km sortira, par exemple, des usines françaises à partir de 2017. Il se placera évidemment parmi les plus vendus en Europe et sera même décliné en version low-cost pour les pays émergents.

Sans construire de nouvelles prisons, Christiane Taubira aura réglé le problème de la surpopulation carcérale. Avec sa réforme pénale et le « développement des peines alternatives à l’incarcération », « les citoyens auront accès à une justice plus efficace, plus protectrice et plus proche d’eux », annonce la Garde des Sceaux.

Grâce à Cécile Duflot, trouver un logement ne sera plus une galère. « Chacun disposera d’un toit et d’un environnement de qualité », avance la ministre, « les logements vacants seront devenus très rares et les terrains publics délaissés inexistants ». Ce n’est pas tout : « la part du logement dans le budget des ménages aura reculé ». Fini le stress, suite à la construction de pas moins de 6 millions de logements d’ici 2025, rechercher un appartement deviendra « une étape plaisante de la vie ».

A l’Intérieur, Manuel Valls promet des « forces de l’ordre 3.0 », qui auront intégré « l’innovation aux stratégies de sécurité ». Avec la « biométrie, intelligence artificielle, vidéo, équipements intelligents »… La France aura « adapté » ses « structures de renseignement » pour lutter contre les trafics, la criminalité organisée, et les menaces terroristes. Concernant l’organisation territoriales, des « maisons de l’Etat » remplaceront certaines sous-préfectures. En matière d’immigration, enfin, le pays aura vu l’avènement d’un « islam de France », d’une « laïcité réaffirmée », et d’une « immigration organisée et régulée » en fonction des « besoins économiques et démographiques de notre pays ».

Encore quelques jours à attendre, donc, pour connaître le reste des réjouissances qui attendent les Français.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins