France, News

Les sages-femmes de nouveau dans la rue pour réclamer davantage de reconnaissance de leur profession.

Publié le 16 décembre 2013 à 17:14 - 0 commentaire

En grève illimitée depuis le 16 octobre, elles ont manifesté (4 000 selon les organisateurs ; 2 000 selon la police) ce lundi à Paris.

Le collectif d’associations et de syndicats de sages-femmes à l’origine du mouvement souhaite que les sages-femmes exerçant à l’hôpital sortent de la fonction publique hospitalière pour intégrer un statut médical qui leur permettrait d’être plus autonomes, sur le modèle des médecins. En ce moment, ces dernières sont considérées comme personnel non-médical, avec un salaire débutant à 1 400 euros net par mois.

De plus, elles demandent d’être reconnues comme professionnelles de premiers recours. En effet, après l’accouchement, elles s’occupent de l’installation d’un monitoring pour une grossesse difficile à la prescription d’un contraceptif, en passant par tout le suivi gynécologique de prévention et de contraception.

 

Parmi les manifestantes, Elodie, sage-femme a Rouen déclare : « Si on fait une faute, on est jugé avec la responsabilité médicale alors que c’est l’administration paramédicale qui nous gère à l’hôpital. Le statut médical, on l’a de temps en temps et pas à notre avantage ». Caroline, sage-femme à Paris, souhaiterait être mieux rémunérée : « J’ai cinq ans d’études, la vie des gens tous les jours entre les mains et je suis à découvert chaque fin de mois ».

 

Le 7 novembre dernier, il y avait 6 000 manifestantes selon les organisateurs, et 4 000 selon la police.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins