France, News

Rythmes scolaires : un nouveau texte en complément

Publié le 17 avril 2014 à 15:05 - 0 commentaire

benoit-hamon

 

Benoit Hamon, le nouveau Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, a annoncé ce jeudi qu’il « va publier sous une dizaine de jours un autre texte en complément du décret de Vincent Peillon sur la réforme des rythmes scolaires ».

Il précise que son texte ne permet pas de remettre en cause la mesure de Vincent Peillon, mais permet au contraire de l’assouplir : « Nous publierons un autre texte sous une dizaine de jours, en complément. Il s’agira d’un assouplissement significatif qui permettra de tenir compte des expérimentations de qualité, qui poursuivent l’objectif de la réforme mais peinaient à s’inscrire dans le cadre du décret de janvier 2013 ».

 

Après avoir affirmé que le principe des 9 demi-journées sera maintenu, Benoît Hamon s’est engagé à être le « garant de la création de 60.000 postes au terme du quinquennat », même si pour « des raisons mécaniques liées au temps du recrutement et de la formation, il faudra attendre 2015 pour constater cette montée en puissance dans les classes ».

 

Il indique, par ailleurs, qu’il souhaite négocier avec les élus : « Je souhaite tendre la main aux maies, en particulier ruraux, et à ceux qui rencontreraient des difficultés, mais aussi avertir les élus qui, par pure provocation politique, comme M. Copé, affirment qu’ils refuseront d’appliquer la réforme, qu’ils se mettraient alors dans l’illégalité ».

 

Quand aux réserves de la Cour des comptes sur la pertinence des 60.000 créations de postes, il a fait valoir: «La Cour des comptes ne compte pas les inégalités sociales. Lincoln disait: « Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance ». Si nous n’agissons pas, le chômage continuera d’augmenter et la perte de compétitivité s’accentuera. »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins