France, News

L’UMP divisée face à la réforme ferroviaire

Publié le 17 juin 2014 à 12:08 - 0 commentaire

chatel-2697013-jpg_2336223

La réforme ferroviaire à l’étude aujourd’hui à l’Assemblée Nationale, ne cesse de semer le trouble au sein de l’opposition. Le parti reste divisé quant à la position à adopter.

C’est le premier à avoir jeter le pavé dans la mare. Luc Chatel, le secrétaire intérimaire de l’UMP  a demandé le retrait de la réforme ferroviaire lundi. »Je demande au gouvernement de le retirer «  vu qu’il « s’agit d’un texte qui va dans la mauvaise direction, et qui est un retour en arrière », a expliqué M. Chatel. Il se positionne à contre-pieds des autres ténors de l’UMP qui soutiennent le projet de réforme. Sur le Figaro, l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin est même certain que la parti de droite voteront la réforme du rail. « Vous prenez des individualités, vous verrez le vote du groupe. Il y a eu une réunion du groupe parlementaire et le vote est très largement hostile à cette réforme », a précisé Jean-Pierre Raffarin.

Le gouvernement pourra néanmoins s’appuyer sur certains membres de l’opposition qui se sont prononcés en faveur de la réforme ferroviaire. C’est le cas du député de la  Drôme Hervé Mariton et de Xavier Bertrand ainsi que Thierry Mariani.

Il reviendra donc demain à Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée, la difficile tâche de trouver une ligne à tenir pour l’opposition vis-à-vis de la réforme ferroviaire.

Le débat promet d’être houleux et technique à l’Assemblée.Si la réforme est adoptée, elle sera mise en place le 1er janvier 2015.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins