France, News, UMP

Bygmalion, Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy étaient au courant

Publié le 18 juin 2014 à 11:44 - 1 commentaire

7430369-bygmalion-le-texto-qui-pourrait-embarrasser-cope-et-sarkozy

C’est Guillaume Lambert, actuel préfet de Lozère et ancien président de campagne de Sarkozy, qui a révélé, dans une lettre au Figaro, le contenu d’un texto qui prouve que Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy étaient au courant du manque d’argent pour financer la campagne. 

Le 28 avril 2012, Guillaume Lambert aurait donc reçu un texto de Jérôme Lavrilleux, qui vient de sortir de garde à vue, l’informant que le président du parti en se rendrait pas à un meeting le soir même, à Clermont Ferrand.

Jean-François ne vient pas à Clermont, il y est allé la semaine dernière. Louer et équiper la deuxième halle est une question de coût. Nous n’avons plus d’argent. JFC [Jean-François Copé] en a parlé au PR [président de la République].

Une version qui pourrait confirmé l’hypothèse, selon laquelle, les responsables de la campagne de Sarkozy auraient tenté dissimulé les sommes d’argent toujours plus importantes investies dans la campagne. En effet, selon Médiapart la campagne de 2012 aurait coûté 39 millions d’euros, alors que la loi n’autorise un candidat qu’à n’en dépenser 22,5 millions. Au lendemain des élections européennes, Jérôme Lavrilleux avait admis avoir masqué les dépenses exorbitantes d’un parti fauché, mettant en cause Guillaume Lambert. Celui-ci aurait donc décidé de lui rendre l’appareil en l’accusant directement ainsi que Copé et Sarkozy, que Lavrilleux avait tenté de disculper.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Guillaume Peppy appelle un retour au travail - France | Actu politique - 19 juin 2014

    […] Les cheminots ont entamé, ce matin, le neuvième jour d’une grève qui semble s’éterniser, au grand dam du PDG de la SNCF. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins