France, News

La loi sur la transition énergétique dévoilée

Publié le 18 juin 2014 à 12:49 - 0 commentaire

manuel-valls-segolene-royal_scalewidth_630

Après des mois d’intenses débats, Ségolène Royal a présenté en Conseil des Ministres, le projet de loi sur la transition énergétique.

Rendre la France économe en énergie et réduire la consommations des énergies fossile et nucléaire, telle est l’ambition de la loi sur la transition énergétique. Ce texte composé de 80 articles traite de sujets multiples comme la rénovation des bâtiments, le développement des énergies renouvelables, la promotion de la voiture électrique.

La ministre de l’Environnement  s’appuie notamment sur quelques mesures phare. On peut citer l’installation de sept millions de  bornes de recharges à destination des voitures électriques d’ici 2030, la création d’un chèque énergie pour les ménages modestes désirant isoler leur habitat.

Réduire  la consommation des énergies non renouvelables

Ce projet de loi envisage de réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité en passant à 50% en 2025 contre les 75% aujourd’hui. A contrario, Ségolène Royal cherche à favoriser l’apport à 32% en 2030 des énergies renouvelables dans la production énergétique finale.

« Beau moment d’espoir »

Invité de France Info ce mercredi matin, Nicolas Hulot a affirmé que la loi sur la transition énergétique était « un beau  moment d’espoir » car les ONG  ont été écoutés. Même s’il exprime sa satisfaction, il appelle toutefois à rester vigilant sur les décrets d’application de cette loi. »Beaucoup de choses que nous réclamions sont dans cette loi. Ne boudons pas notre plaisir et soyons positifs« , a-t-il précisé.

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins