France, International, News

Laurent Fabius : « Des soldats provenant d’autres pays européens seront bientôt envoyés en Centrafrique

Publié le 18 décembre 2013 à 17:21 - 1 commentaire

Le Ministre des Affaires Étrangères a annoncé à l’Assemblée Nationale que des pays européens (sans préciser lesquels) vont envoyer des troupes au sol en Centrafrique.

Il a déclaré : « Nous aurons bientôt des troupes au sol qui seront apportées par nos collègues européens. Je tiens à le souligner car c’est l’une des premières fois que cela se produit ».

Une source militaire belge a déclaré que « la Belgique envisageait d’envoyer 150 soldats pour une mission de protection des aéroports en Centrafrique ».

 

Laurent Fabius a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un simple transport de troupes. Aucune précision n’a pu être obtenue au ministère sur le nombre de pays et leur identité.

 

Lundi, déjà, il avait déclaré, lors du Conseil Européen de Bruxelles, s’attendre à ce que plusieurs pays européens annoncent dans les prochains jours un appui, qui pourrait être militaire, à l’intervention française en Centrafrique, en citant « la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne ».

 

Depuis le 5 décembre dernier, 1 600 soldats français interviennent en soutien des troupes africaines de la force Misca pour rétablir l’ordre et la sécurité et désarmer les milices.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Centrafrique : le soutien de l’UE à la mission « Sangaris » se décidera mi-janvier - L'édito | Actu politique - 20 décembre 2013

    […] Lundi dernier, le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, avait cité « la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne » comme pays qui interviendraient en Centrafrique. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins