France, News

Le syndicaliste Edouard Matin sera tête de liste socialiste aux Européennes mais cela déclenche des critiques

Publié le 18 décembre 2013 à 18:38 - 0 commentaire

Capture écran Edouard Martin

 

Hier soir sur France 2, le leader CFDT de Florange a annoncé sa candidature pour le Grand Est lors des prochaines Elections Européennes.

Il a déclaré : « Oui, je serai tête de liste sur la liste socialiste dans le Grand Est. J’ai accepté la proposition qui m’a été faite. Je m’engage dans une nouvelle mission. Je n’ai pas l’impression de m’engager en politique. J’ai envie de poursuivre mon combat pour conserver le tissu industriel en France au niveau européen, car c’est là que se prennent les décisions. Le combat n’est pas terminé, mais prend d’autres formes dans d’autres lieux ».

 

Cependant, sa candidature est loin de faire l’unanimité. En effet, Nadine Morano a tout d’abord dit que « cette désignation est « la récompense d’un syndicaliste qui ne menait pas un combat pour les salariés de Florange, qui menait un combat personnel, et surtout un combat politique. ll faudra qu’il explique que rien n’a été fait pour Florange, qu’il défende l’abaissement du plafond du quotient familial ».

Florian Philippot, le vice-président du Front National, et également candidat dans le Grand Est a réagi sur Twitter : « Un parfait candidat du PS face à moi dans le grand-Est aux européennes : l’incarnation de la trahison ».

Le délégué syndical de Force ouvrière (FO) à l’usine ArcelorMittal, qui travaillait avec lui, s’est montré rancunier : « Edouard Martin s’est bien servi de nous pour son ambition personnelle. Je lui souhaite bonne chance, et surtout qu’il nous laisse tranquille à Florange ».

 

Édouard Matin a tenu à répondre dans Le Monde ce jeudi à toutes ces critiques : « Qui est resté vingt-quatre mois sur le piquet de grève, certaines nuits avec  15 degrés dehors ? J’étais là du début à la fin. Je n’ai aucune leçon à recevoir. Plus de 600 salariés de Florange ont déjà été reclassés. Il n’en reste plus que treize sans travail. Je me battrai jusqu’au dernier ».

 

De son côté, le PS a annoncé dans un communiqué « qu’Edouard Martin apportera la force de ses valeurs et de ses convictions à notre combat pour une nouvelle politique industrielle européenne, pour la croissance et l’emploi, et pour une véritable Europe sociale protectrice des droits des travailleurs ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins