France, News

Le fils de Serge Dassault publie une lettre d’hommage à son père et fustige les « délinquants, envieux et profiteurs mesquins »

Publié le 19 février 2014 à 16:46 - 1 commentaire

6250_1032963323774_5628026_n

 

 

Alors que Serge Dassault a été placé en garde à vue, ce mercredi, dans une affaire de corruption, abus de biens sociaux et achat de voix présumés, son fils Olivier a publié un texte de soutien.

Dans ce texte publié par Le Monde, le député UMP rend hommage à l’action paternelle, « qui n’a jamais eu qu’une seule volonté, celle de servir sa ville et son pays ».

Les opposants politiques « envieux et mesquins »

Olivier Dassault règle également ses comptes avec à peu près tout le monde: « l’esprit français » qui, « attisé par des mauvais vents (…) connaît un vrai problème avec le succès. »

Les opposants politiques, qu’il assimile à des « délinquants, envieux et profiteurs mesquins ». Mais aussi les médias, et leurs « campagnes de presse odieuses ».

Il ajoute que « piloter le groupe Dassault n’est pas chose aisée, a fortiori lorsque c’est son patronyme », et que cette tâche nécessite un « dévouement total ».

Par une conclusion vengeresse, le député de l’Oise écrit: « la vérité lavera les souillures des mensonges mais nous n’oublierons pas, je n’oublierai pas, comment ils ont tenté d’abattre un honnête homme ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Olivier Dassault à Manuel Valls: « Comptez-vous enfin écouter le bon sens paysan ? » - Assemblée Nationale | Actu politique - 26 mars 2015

    […] question d’ Olivier Dassault a suscité l’hilarité mercredi à l’Assemblée nationale. Interrogeant le gouvernement […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins