Economie, France, News, TV Politique

Sapin : « Kerviel est un escroc »

Publié le 19 mai 2014 à 12:17 - 1 commentaire

Unknown-2

Interrogé par le Grand Jury RTL-Figaro-LCI, Michel Sapin s’est montré ferme envers l’ex-fugitif Jérôme Kerviel.

Cet ancien trader, accusé d’avoir détourné de l’argent en bourse, avait entamé une longue marche depuis sa cachette en Italie pour dénoncer le pouvoir des banques et du marché financier. En effet, celui que la presse appelait le Madoff français tentait de faire reconnaître les responsabilités de la Société Générale dans cette affaire. La banque qui l’employait et n’avait pas hésité à le dénoncer à la justice s’était toujours défendue d’une quelconque implication dans l’affaire. Dans tous les cas, samedi, Kerviel devait passer la frontière et a été arrêté dans son élan par la convocation du commissariat de Menton. Dès lors, l’ancien trader était coincé, il ne pouvait pas prendre le risque de se faire arrêter. Il avait alors lancé un appel au Président François Hollande, lui demandant la grâce présidentielle. L’intéressé avait promis que si une telle demande était faite, elle serait prise en compte comme n’importe quelle autre et que la grâce serait accordée si une autre vérité que celle connue sortait d’une nouvelle enquête. Mais au gouvernement ils ne sont pas tous du même avis. Michel Sapin a qualifié Jérôme Kerviel d’escroc affirmant qu’il « devait purger sa peine ». il a par ailleurs dénoncé la campagne médiatique de celui-ci. « Qu’on arrête ce cinéma » a-t-il demandé sans pour autant mettre hors de cause la banque.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Michel Sapin estime que « la croissance est trop plate au premier trimestre pour faire baisser le chômage » - France | Actu politique - 26 juin 2014

    […] sur RTL ce matin, le Ministre des Finances a reconnu que la croissance au premier trimestre avait été nulle, et donc trop « plate pour […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins