France, Les affaires, News, PS

Détournement de fonds : 3 ans fermes pour l’ex-maire d’Hénin-Beaumont

Publié le 19 août 2013 à 14:24 - 0 commentaire

logo psLe tribunal correctionnel de Béthune a rendu sa décision lundi dans le procès pour détournements de fonds publics contre Gérard Dalongeville. L’ancien maire PS d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) a été condamné à quatre ans de prison, dont trois ferme. Lui pointait du doigt la responsabilité de la fédération socialiste du Pas-de-Calais. En tout, vingt autres prévenus ont comparu du 27 mai au 14 juin aux côtés de l’ancien élu.

Le juge est donc allé au-delà de la peine requise par le procureur de la République. Celui-ci demandait quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et 50.000 euros d’amende contre le membre de ce qu’il a appelé un « trio infernal », également composé de Claude Chopin, son ancien premier adjoint chargé des finances de 2001 à 2008, et Guy Mollet, un homme d’affaires. Ils sont accusés d’avoir monté ensemble un système de fausses factures pour un montant qui pourrait atteindre 4 millions d’euros, entre 2006 et 2009.

En vue d’étayer la thèse de son client, qui parle de «système de financement» de son parti, l’avocat de Gérard Dalongeville a fait valoir qu’une information judiciaire avait été ouverte, fin juin, par le parquet de Lille pour des faits de corruption et d’abus de biens sociaux au sein de la fédération socialiste du Pas-de-Calais. Une enquête qui semble se centrer autour du rôle de l’ancien député maire de Liévin (Pas-de-Calais), Jean-Pierre Kucheida. Me Francis Terquem avait également d’ores et déjà annoncé que son client ferait appel en cas de condamnation.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins