France, News

Les héritiers du comte de Paris réclament leurs châteaux, la justice doit trancher

Publié le 19 septembre 2013 à 22:48 - 0 commentaire

chateau_amboise_accueil

Avant son décès, le compte de Paris a légué plusieurs châteaux royaux à la fondation Saint-Louis, créé pour l’occasion. Les dix-neufs héritiers, s’estimant lésés, réclament leur retour dans le giron familial depuis 12 ans. La justice doit trancher ce jeudi. 

Le trésor est réputé inestimable. Les enfants du comte de Paris, décédé en 1999, ont déclenché une procédure judiciaire en 2001 contre la fondation Saint-Louis, un organisme sous tutelle du ministère de l’Intérieur, qui gère les biens historiques reçus de la main de leur père en 1976.

Le « butin » familial compte en autres les châteaux d’Amboise et de Bourbon-L’Archambault, la chapelle royale de Dreux, la chapelle expiatoire de Paris ou encore des dessins de châteaux entourés de remparts du jeune Louis XIV.

D’après la version de l’avocat de la famille, qui s’est exprimé dans les colonnes du Figaro en début d’année, le comte de Paris aurait confié son trésor à la fondation dans le but de ne rien léguer à ses neuf enfants : « Il avait une telle vue de lui-même qu’il ne devait être que le seul prétendant au trône de France » a-t-il expliqué Me Baratelli. La famille entend faire valoir un article du Code civil, selon lequel 75 % du patrimoine doit revenir aux héritiers.

Lors d’une première audience le 16 mai, la fondation Saint Louis s’était dite prête à rétrocéder les biens « mobiliers » qu’elle avaient reçus. Insuffisant pour les deux enfants du l’ancien prétendant au trône, qui critiquent également la gestion de la fondation. «Ce que nous voulons, c’est que ces biens de famille servent d’écrin à ces mobiliers emblématiques pour qu’ils y soient exposés aux yeux du public», avait plaidé l’avocat des deux princes, Me Olivier Baratelli, en arguant que les dessins de Louis XIV étaient «rangés dans un maroquin au fond d’un tiroir!».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins