Election municipale 2014, France, News

Municipales : Rachida Dati critique la campagne de NKM

Publié le 19 décembre 2013 à 17:07 - 1 commentaire

Invitée de France Info, la maire UMP du 7ème arrondissement de Paris a expliqué pourquoi la campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet connait un coup de mou.

Afin de relancer sa campagne, Rachida Dati conseille à Nathalie Kosciusko-Morizet de voir « beaucoup plus les élus, beaucoup plus les militants qui parfois ont le sentiment de ne pas être entendus ou de ne pas être vus ».

 

Rachida Dati a également déclaré que la candidate UMP avait des difficultés car : « c’est compliqué quand vous n’êtes pas sortant. C’est une candidate qui n’est pas une élue parisienne donc c’est plus compliqué. Les têtes de liste, la composition des listes, c’est plus compliqué ».

 

Afin d’apaiser les tensions, elle lui conseille de répondre elle-même. En effet, on voit « toujours son entourage dit que,  son entourage répond. Elle est candidate, c’est elle qui doit répondre ».

 

Elle s’est également exprimée sur l’immigration qui, pour elle, est le seul sujet qui rassemble les Français sur un terrain : « A propos d’organiser tous les ans un débat au Parlement pour savoir le nombre d’étranger que nous accueillons sur notre territoire en fonction des circonstances, du contexte économique, du PIB, de la richesse du pays ; je regrette qu’on prenne ce thème pour stigmatiser. On se dit qu’on va rassembler les Français pour dire c’est la faute des étrangers. Il faut avoir une vision intelligente, avec une ambition et une vraie politique migratoire en France ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rachida Dati se défend de vouloir limiter le logement social dans le 7ème arrondissement - France | Actu politique - 19 décembre 2013

    […] l’arrondissement de Rachida Dati est le recordman, avec 1.2% d’HLM, du plus bas taux de logements sociaux parmi les […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins