France, Les affaires, News

Ecoutes de Sarkozy : Paul Bismuth se sent comme « un pion dans un sac de détritus » (i24news)

Publié le 20 mars 2014 à 18:54 - 0 commentaire

bismuth

 

Des conversations téléphoniques privées entre l’ancien président qui avait une ligne au nom de Paul Bismuth et son avocat Thierry Herzog ont fait l’objet d’écoutes judiciaires. i24news a retrouvé la personne dont l’identité a été usurpée.

« L’agent immobilier ne souhaite pas nuire, n’est pas à la recherche d’un accord  mais aurait préféré avoir à faire à une personne éduquée. « Je me réserve un droit de réponse si mon intégrité dans cette affaire devait être mise en cause. J’ai fait appel à un avocat féru de ce genre d’affaires afin de me représenter si le besoin s’en fait sentir. (…) Je n’ai pas de volonté de nuire, je n’ai pas une volonté pécuniaire dans cette affaire », a précisé l’entrepreneur.

« J’aurais souhaité recevoir des excuses de Thierry Herzog. C’est peut-être un peu tard », a estimé Paul Bismuth, qui a précisé que l’avocat de l’ancien chef de l’Etat était« une vieille connaissance ». « Je l’ai connu quand nous étions lycéens. Mais je n’ai depuis plus de relations avec lui », a-t-il raconté, ajoutant qu’il avait d’abord « cru à une blague ».

 « J’en veux au système. Toute la bassesse politicienne qui a priori, sans scrupule du mal qu’elle peut causer, oblige un individu X complètement anonyme à s’exposer sous les feux de la rampe, lui et sa famille », a conclu Paul Bismuth, qui dit souhaiter« retrouver l’anonymat ».

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins