Europe, France, News

Témoignage. Le rôle des eurodéputés français

Publié le 20 mai 2014 à 14:12 - 1 commentaire

Unknown

Accusés de vivre trop loin des préoccupations des Français les eurodéputés ne semblent pas recueillir beaucoup d’intérêt de la part de leurs électeurs.

Selon un sondage Opinion Way réalisé pour le Figaro et LCI, 60% des Français auraient l’intention de s’abstenir dimanche. Pourtant les candidats au Parlement européen ne cessent de tirer la sonnette d’alarme dans les médias pour les inciter à voter. Au final, France télévision a décidé de faire témoigner des eurodéputés sur leur rôle à Strasbourg.

Franck Proust, pour les aéroports régionaux

Le député UMP a affirmé qu’il avait joué un rôle important dans la lutte pour la sauvegarde des petits aéroports qui représentent de nombreux emplois et des retombées économiques de 16 milliards d’euros. A l’origine, Bruxelles voulait réduire les aides à ces aéroports régionaux craignant que l’argent ne retombe dans les mains des compagnies low cost. Après un combat « d’un an et demi », « 95% des aéroports régionaux dont 100% en France » ont été sauvés.

Elisabeth Morin-Chartier, contre les restrictions budgétaires

Quand la Commission a voulu réduire les dépenses de l’Europe en réunissant le fonds social européen et le fonds d’aménagement du territoire, cette députée UMP s’est levée contre. Elle ne voulait surtout pas que l’enveloppe censée financer l’insertion professionnelle des jeunes soit diminuée au  profit de travaux de la voirie. Au final le fonds social européen a même été augmenté et a sauvé un chantier d’insertion en Ille-et-Vilaine.

Patrick Le Hyaric, pour l’aide caritative

Sur le même thème, le député Front de Gauche Patrick Le Hyaric a aidé à préparer le projet de fond européen d’aide aux plus démunis dans le but de venir en aide aux organisations telles que Les Restos du cœur et la Croix-Rouge. Une mesure qui devait être abandonnée sous l’impulsion de l’Allemagne et pour laquelle il a fallu « se battre » et « sauver le principe même ».

Eric Andrieu, pour les agriculteurs

Le député PS a travaillé sur une meilleure répartition des aides financières accordées aux agriculteurs. Les céréaliers européens bénéficiaient de la plus grande part des aides, restreignant le développement des éleveurs. Il a par ailleurs fait adopter la surprime aux cinquante premiers hectares pour aider les petits exploitants.

Catherine Trautmann, contre les opérateurs téléphoniques 

Elle est actuellement en cours de discussion pour réduire les frais d’itinérance imposées par les opérateurs téléphoniques quand on voyage en Europe. Parce que pour la députée PS « quand on dit que l’Europe abolit les frontières, il faut que ce soit concret ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Belgique. Des billets de train gratuits pour aller voter dimanche - Europe | Actu politique - 20 mai 2014

    […] autre mesure pour pousser les Européens aux urnes les Belges se sont inspirés du gouvernement […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins