Economie, France, News

Noah défend Hollande

Publié le 20 juin 2012 à 10:47 - 1 commentaire

La commission d’enquête du Sénat sur les évasions fiscales a repris ses auditions mardi avec Yannick Noah et Guy Forget pour  avoir l’avis des deux anciens joueurs sur la proposition de François Hollande visant à taxer à 75% les revenus supérieurs à un million d’euros par an

Noah a déclaré sous serment : « A mon époque les salaires étaient moins élevés. L’année suivant l’arrêt de ma carrière, je suis parti en Suisse (…) simplement parce que j’avais peur du lendemain (…) Au bout de trois ans je suis revenu en France « , a rappelé pour sa part Yannick Noah. A la différence des tennismen qui réalisent leur carrière en grande partie à l’étranger, « en tant que chanteur, je suis 80% du temps en France (…) il est normal que je paie mes impôts en France (…) je gagne mon argent grâce au public français », a-t-il ainsi affirmé.

Guy Forget a dit craindre de voir les meilleurs joueurs – les plus imposés – déserter les tournois français (Bercy, Nice, Marseille…) pour d’autres pays où la fiscalité sera plus légère. Les joueurs français comme étrangers doivent s’acquitter d’une taxe à la source de 15% sur les gains réalisés lors de tournois français. Un argument repris d’ailleurs par Yannick Noah : « Je pense que si aujourd’hui on proposait à Rafael Nadal de gagner gratuitement Roland Garros, il viendrait quand même (…) Cela me semble normal qu’un joueur qui gagne autant d’argent puisse le partager. »

Guy Forget a aussi rappelé qu’en tant que joueur il a lui-même résidé en Suisse car le pays n’applique pas la double imposition

Trackbacks/Pingbacks

  1. Yannick Noah affirme qu’il a aussi été placé sur écoute - France | Actu politique - 13 mars 2014

    […] Yannick Noah a déclaré : « Un moment, parce que je m’étais engagé, il s’est trouvé que j’étais sur écoute. Mais moi je sers à rien en plus, donc j’imagine que ceux qui servent à quelque chose sont sur écoute. Je ne vais pas faire la personne surprise quoi, mais bon ça stresse un peu. Alors quand on a des responsabilités importantes forcément ça doit poser des problèmes, mais quand on est simple citoyen ça fait flipper aussi. Bienvenu au club, on est tous sur écoute! ». […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
Après l’ouverture de son compte Twitter personnel, lundi, Barack Obama a reçu certes de nombreux messages de soutien, mais aussi des tweets de menaces et d’insultes. Les internautes ne doivent pas oublier a qui ils s’adressent. Ce monsieur est le président des Etats-Unis, soit l’un des hommes les plus puissants au monde, rappelle le Washington […]
Lire la suite
  • La mode, une arme politique !
  • Les prénoms de la discorde !
  • Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins