France, News, UMP

Alain Juppé: « Nous sommes plus que troublés à l’UMP »

Publié le 20 juin 2014 à 11:29 - 1 commentaire

Alain Juppé Tripoli Libye

En quelques semaines, l’affaire Bygmalion est devenue  la bête  noire des membres de l’UMP.  Un des présidents du triumvirat, Alain Juppé est revenu sur le ressenti des adhérents.

Le maire girondin s’exprimait hier devant le club de la presse de Bordeaux. Il a évoqué les sentiments ressentis par les sympathisants du parti de l’opposition.« Tous les militants de l’UMP sont troublés, tristes, devant notre parti atteint par cette succession d’affaires,  et même en colère, c’est la raison pour laquelle il faut tourner la page », a déclaré Alain Juppé.

De la colère, car  les militants se sont sentis trahis.« Si ce qui est dans la presse est vérifié, c’est évidemment un sujet de colère bien compréhensible de la part de nos militants puisque les fonds auraient servi à autre chose que de financer le fonctionnement de l’UMP », a ajouté l’édile de Bordeaux.

Alain Juppé avec le concours de François Fillon et de Jean-Pierre Raffarin, dit regarder vers l’après-Bygmalion. »Je ne veux pas m’exprimer sur le passé.Nous nous projetons sur l’avenir nous essayons de faire un ‘état zéro’ de la situation juridique et financière de l’UMP et de nous engager dans la préparation du Congrès du mois de novembre prochain ».

Selon BFMTV, le parquet de Paris  requerra un juge d’instruction d’ici la fin du mois pour enquêter sur l’affaire.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bernard Debré : « Nicolas Sarkozy est une branche morte qu’il faut couper » - France | Actu politique - 20 juin 2014

    […] Debré a eu des mots très durs envers l’ancien Président de la République car avec le scandale Bygmalion, son retour est tout simplement « une impossibilité et qu’il faut couper les branches […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins