FN, France, News

Marine Le Pen : « L’avenir du FN, c’est moi »

Publié le 20 juin 2014 à 13:32 - 1 commentaire

la-presidente-du-fn-marine-le-pen-le-16-mai-2014-a-l-elysee_4900671

 

Dans un entretien accordée au journal « Valeurs Actuelles », Marine Le Pen a bien fait comprendre à son père qu’il n’était plus le dirigeant du parti. Elle a, également, répondu à sa lettre ouverte.

Elle a déclaré : « C’est moi et non plus Jean-Marie Le Pen qui est chargée de l’avenir et des idées du parti ».

 

« Il y a des différences entre mon père et moi » a-t-elle affirmée « La politique s’incarne. J’ai ma propre personnalité, ma propre perception de l’exercice des responsabilités. »

Sa stratégie peut se résumer en une phrase : « faire gagner le FN pour faire gagner la France ». Pour cela, elle a rappelé ce qu’elle a fait auparavant pour le parti : « J’ai aujourd’hui le devoir d’accéder au pouvoir avant qu’il ne soit trop tard. C’est-à-dire rapidement. Peut-être même, je le crois possible, dès 2017. Pour cela, je me suis battue, avant même mon élection à la présidence du mouvement» en 2011 pour que le FN devienne un parti de gouvernement. »

 

Elle est même prête à accepté que son père soutienne une autre candidate qu’elle : « J’ai été sa candidate, soutenue par Jean-Marie Le Pen, lors de la dernière élection présidentielle et je le serai à nouveau en 2017, si les militants me réélisent à leur tête lors de notre congrès de novembre. Si mon père est dans une contestation de la ligne politique du Front national, il faut alors susciter et soutenir un candidat contre moi qui défendrait une autre ligne que la mienne lors du congrès de novembre ! »

 

Concernant la lettre ouverte de Jean-Marie Le Pen dans laquelle il demande à sa fille si elle s’estime fondée à sanctionner le fondateur du FN, Marine Le Pen lui répond que oui, elle est fondée en tant que présidente du FN à : « faire appliquer la ligne politique du mouvement, telle qu’elle a été validée par les adhérents lors du congrès de janvier 2011, qui l’a élue à la tête du parti » : « c’est malgré les polémiques et non grâce à elles que le FN progresse. »

Trackbacks/Pingbacks

  1. Philippot : « Il n’y a aucune raison de voir Jean-Marie Le Pen quitter les instances dirigeantes » - FN | Actu politique - 20 juin 2014

    […] que Marine Le Pen est prête à accepter que son père soutienne une autre candidate qu’elle, Florian Philippot a […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins