L'édito

Une intervention française en Centrafrique ?

Publié le 20 septembre 2013 à 19:32 - 1 commentaire

306076_francois-hollande-en-meeting-a-lille-le-17-avril-2012La France envisage de porter le nombre de ses soldats en République centrafricaine de 450 à plus de 700 si une résolution de l’ONU décidant l’envoi d’une force dans ce pays était votée, a-t-on apris aujourd’hui dans l’entourage de François Hollande.

Paris compte actuellement moins de 500 hommes à l’aéroport de Bangui, capitale d’un pays en proie au chaos pour lequel la France souhaite le vote rapide d’une résolution du conseil des sécurité de l’ONU afin de donner un cadre juridique au déploiement d’une force militaire internationale.

«La France est prête à aider, en particulier sur le plan de la logistique et des hommes si nécessaire», a ajouté un proche du chef de l’Etat français.  «Il faudra aller plus loin. On peut imaginer d’aller rapidement vers 700-750 hommes si nécessaire. Ce sera dans le cadre de cette opération commune africaine qui sera endossée par les Nations unies».  Hier à Bamako, François Hollande a déclaré qu’il «ne restera pas sur la réserve par rapport à ce qui se passe» en République centrafricaine.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. La France est autorisée à intervenir en Centrafrique. François Hollande prévoir un conseil de défense à 18h - France | Actu politique - 5 décembre 2013

    […] violences, qui ont eu lieu ce jeudi entre les miliciens chrétiens anti-balakas et les ex-rebelles musulmans de la Séléka, ont fait 105 morts. La Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé la France à intervenir […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins