France, News

Les organisations agricoles appellent à manifester demain dans Paris

Publié le 20 novembre 2013 à 17:30 - 1 commentaire

Agriculture

 

Deux syndicats agricoles prônent des barrages filtrants, au détriment d’un blocus demain matin dans Paris.

La FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles d’Ile-de-France) appelle ses adhérents à se mobiliser autour de tracteurs, camions et voitures…afin d’exprimer leur « ras-le-bol général» à propos de différentes mesures comme l’écotaxe, de la hausse de la TVA en janvier sur la filière équestre, et sur la nouvelle politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en 2015.

 

Au départ, cela devait être un « blocus » avec 10 et 15 points de blocage sur les autoroutes (A 10, A 104, A 13, A 14, A 15) et les routes nationales de départements de l’Essonne, du Val-d’Oise et des Yvelines ; mais finalement, ce sera davantage avec des barrages filtrants, c’est-à-dire, d’après Damien Greffin, le président de la FDSEA, « qu’ils vont laisser passer les automobilistes ».

 

Ce dernier a également déclaré à l’AFP que « notre volonté c’est que ça ne dure pas trop longtemps, de 7 heures à la fin de matinée. Mais ça ne sera pas non plus du filtrant partout, et, à certains endroits il ne faut pas grand-chose pour bloquer Paris ».

 

Damien Greffin insiste également qu’il refuse d’être « assimilé aux Bonnets Rouges ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le blocus des agriculteurs tourne mal : un mort et 6 blessés - France | Actu politique - 21 novembre 2013

    […] matin un « blocus de Paris« , qui, par la suite, s’est transformé en « barrage filtrant » afin de laisser passer les […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins