France, News

François Fillon : Réécrire la loi sur l’IVG est une faute morale et politique

Publié le 21 janvier 2014 à 15:16 - 0 commentaire

fillon-euthanasie-239196-jpg_130825

 

L’ancien Premier Ministre a déclaré le lundi sur son blog que le « gouvernement commet une faute morale et politique en voulant réécrire la loi de 1975 sur l’IVG ».

Il a écrit : « En choisissant de réécrire la loi de 1975 sur l’IVG, le gouvernement fait une faute morale et politique. Faute morale car il risque de banaliser l’avortement qui, selon les termes de Simone Veil, devait rester l’exception. Faute politique, car il prend le risque de diviser, une fois encore, les Français ».

 

La veille, une manifestation anti-IVG avait lieu à Paris et avait réuni entre 16 000 (d’après la police) et 40 000 manifestants (d’après les organisateurs) avec la bannière « Le premier droit de l’homme, c’est le droit à la vie ».

La porte-parole du collectif avait déclaré à ce moment là : « Cela reviendrait à banaliser totalement l’avortement. Or, ce n’est pas comme se faire arracher une dent. La femme souffre. Quant à l’enfant, quel que soit le moment où il s’annonce et les conditions dans lesquelles il a été conçu, il a le droit à la vie ».

 

Rappelons que le principal objet de ce projet de loi, qui sera débattu ce mardi, est d’inciter les pères à prendre un congé parental et de façon générale d’étendre la parité.

Le texte prévoit également qu’une femme puisse demander une IVG si elle «ne veut pas poursuivre une grossesse» et non plus parce que «son état la place dans une situation de détresse», comme le stipule actuellement la loi Veil de 1975.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins